coronastavelot.com

coronastavelot.com

Probabilités au laboratoire

"Choisissez un échantillon. N'importe quel échantillon ..."

 

Le 8 mars 2020, les résultats des tests COVID-19 effectués à KULeuven et dans les laboratoires associés de leur réseau en Belgique, suggéraient que tout test entrant avait une probabilité d'être positif de 6,696 ± 3,888%.

 

La valeur calculée pour leurs 2 522 tests effectués à ce jour le 8 mars était positive de 7,93%. Cette valeur le 9 mars = 239 cas/ 2856 tests = 8,37% des tests sont positifs.

 

En utilisant les valeurs moyennes de hier ci-dessus:
6,696% donne un rapport de cotes de 13,934289127: 1
93,304% étant négatif, cotes de 0,071765411: 1 en faveur d'un test positif

 

Juste pour être complet, en utilisant la valeur de l'écart type obtenue, 3,889%:
6,696-3,898 = 2,707
6,969- (2 * 3,889) = -0,827 que nous appellerons 0.
6,696 + 3,889 = 10,594
6,696+ (2 * 3,889) = 14,492
6,696+ (3 * 3,889) = 18,39


Donc entre 0% positif et 18,39% positif, couvre 3 écarts std, soit 99,9% des cas. C'est 81,61% négatif. Cela donne une cote de 0,225340031: 1 en faveur d'un test positif à la fin de la courbe.


La cote pour la chance de 0% ou moins, est facile: son 0: 1.


18,39% est une probabilité de 0,1839, et se calcule selon une cote de 4,437737901: 1. Donc, si vous deviez parier que le prochain test COVID-19 à venir dans le laboratoire allait être positif, avec des cotes entre 13,93 et ​​4,44: 1 contre, vous pourriez perdre votre pari.


Pour être complet, ou exprimer des choses à l'autre côté du mirroir: Les chances entre 0,072 et 0,225: 1 que le prochain test entrant sera positif.

 

La médecine de laboratoire est habituée à de tels résultats.

Ils continuent simplement d'exécuter les analyses des échantilons qu'ils reçoivent chaque jour. Et les analyses retournent beaucoup de résultats normaux. (Et tant mieux!).

 

C'est pourquoi il y a beaucoup de résultats sur cette (ou ces) page (s) du rapport du laboratoire que votre médecin a ordonné. Et la plupart (sauf si vous êtes vraiment en mauvaise forme), sont normaux. Au lieu de «normal», ont peut dire «négatif» si ont veut. Un test pour COVID-19 n'est jamas "normal."

 

Mais cela signifie que le contrôle de la qualité devient d'autant plus important. Si vous cherchez des aiguilles dans des meules de foin, mieux vaut avoir la méthode et les réactifs nécessaires à la vitesse demandée par les entrées d'échantillons au labo. Mieux vaut le confirmer par les contrôles établis, au début et à la fin de chaque journée au laboratoire.

 

Sinon, le prochain test entrant qui est réellement positif pour COVID-19, pourrait être appelé négatif. = un patient malade qui pense qu'il ne l'est pas.



09/03/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres