coronastavelot.com

coronastavelot.com

Pas évident

22 mars. Il fait beau dehors; ensoleillé.

 

On pourrait facilement croire que tout ira bien. Tout va bien se passer. Quelques personnes tomberont malades avec ce virus. Un très petit nombre peut même mourir. Mais avec des lavages fréquents des mains et un confinement responsables à la maison, le printemps arrivera, l'herbe poussera et devra être tondue. Une vie habituelle.

 

Je voudrais introduire et souligner quelques points par cet article. 

  • Le but ici ne sera pas d'effrayer, mais d'informer. Certains diront qu'ils ont déjà suffisamment d'informations ou même trop. Je comprends.
  • Lorsque nous regardons à l'extérieur pour sentir, sur la base de nos années d'expérience humaine, que le printemps est là, une grande partie de cette conclusion est basée sur l'intuition. Et nous le voyons bien progresser, de jour en jour. Chaque jour un peu plus de lumière, un peu plus de chaleur. 
  • L'intuition est trompeuse dans certaines situations. Dans le présent, lié à ce malheureux virus et à sa maladie, l'intuition est toute simplement fausse.
  • En finance, le calcul des intérêts composés et l'observation de la croissance d'un investissement démontrent le même principe. Et bien que la finance ne soit pas le sujet ici, être surpris quand notre intuition est fausse à deviner un résultat, ou pas sur la cible, est bien le sujet. Faire passer ce concept n'est pas seulement important à cette date, il est essentiel. Quand quelque chose se développe de plus en plus vite, on peut rapidement prendre du retard si on a besoin de répondre. Si l'on doit agir.

 

On est chacun poussé pour suivre les événements liés à ce coronavirus.

 

On aimerait déjà, ne plus jamais entendre son nom. 

 

Les messages des experts en santé publique et virologie sont déjà bien entrés en connaissance, je suppose.

 

Je résume:

  • Un virus cause une nouvel maladie sans traitement spécifique. La plupart des gens (78%), même si infectés ne seront pas trop malades et se remettront bien. Les autres, s'ils apparaissent en grand nombre, constitueront un défi pour notre société et notre système de santé.
  •  Sa présence et sa transmission évoluent vite, et que l'on pourrait pour les derniers jours, corriger et dire, évoluent très vite.
  • Le gouvernément et ses représentant, instruits par des experts dans la matière demandée, ont décrit un plan d'action:
    1. Se confiner (avec les instruction d'hygiene, distanciation sociale, que faire et qui contacter si ..., et cetera).
    2. Fermer les lieux et activitées qui demandent un groupement de personnes ou contact à proximité.
    3. Un suivis des cas jour par jour, pour voir si un effet des n°1 et 2 ci-dessus et en évidence. Et de ces résultats et renseignements modifier la durée de notre confinement dans une direction ou l'autre.
    4. Attendre et patienter en suivant sans trop de fautes les recommendations. est notre devoir et notre responsabilité sociale. 

 

Que puis-je ajouter à cela qui pourrait être utile?

C'est tout nouveau pour la majorité d'entre nous.

Nous sommes sur la partie abrupte de la courbe d'apprentissage. Le but vers lequel je travaille ici est d'aider chaque jour et aussi souvent que possible avec ce que nous devons apprendre et pratiquer. Cela peut sembler assez ennuyeux. J'essaierai donc maintenant de souligner pourquoi c'est si important. Pourquoi il doit être appris et relu jusqu'à ce que le message s'enfonce, change nos habitudes et que la leçon soit maîtrisée et appliquée.

 

Très rapidement, j'ajoute quelque chose que vous comprenez peut-être déjà.

Si nous oublions complètement nos efforts, décidons que le virus n'existe pas parce qu'il est invisible, et vivons chaque jour comme nous l'avons toujours fait, le virus se réplique et infecte sans lui donner aucune opposition. 

 

Je suis sûr que, avec tout ce que nous avons déjà entendu, personne n'a cette intention.

 

Mais dans l'image ci-dessous, une telle non-réponse, génère le pic le plus élevé pour la courbe de gauche. Les cas augmentes.

Et plus à droite, une courbe plus basse. Vous avez entendu parler de '"flattening the curve" que je traduis par aplatir la courbe. C'est simplement l'effet de notre confinement. Moins de transmission de ce virus d'une personne à l'autre, moins de personnes tombent malades et le système de santé n'est pas submergé par la demande. C'est le raisonnement derrière notre confinement et d'autres pratiques à l'instant. 

Flattening the COVID-19 Case Curve

Ne pas devenir malade soi-même est désirable, bien sûr. Mais pour notre société, tomber en dessous de la ligne "Capacity of Healthcare Syatem" est le but. Sourtout que des soignants dans notre système de santé vont devenir malade (certains le sont déjà), ou en quarantaine, ce système va devenir plus petit.

 

Pour y arriver, cela demande deux choses :

    1. Se convaincre que ça vaut la peine.
    2. Pratiquer au niveau personnel, tout, mais vraiment TOUT, qui peut nous séparer d'un contact avec ce coronavirus de mer...

 

J'espère que ce blog pourra servir de plus en plus à accomplir le n ° 2. 

Pour y arriver, son format changera légèrement avec quelques ajouts visant à partager les informations essentielles.

Je vais maintenant parler du N ° 1.

Le but est de vous convaincre. Vous convaincre que votre intuition est à l'instant probablement trompeuse.

 

Le président Franklin Delano Roosevelt, a annoncé dans son discours d'Inauguration en 1933, face à d'énormes défis après la Grande Dépression: ""The Only Thing We Have to Fear, Is Fear Itself."

Que je traduis: "On doit avoir peur de seulment une chose, c'est la peur elle-même." C'était aussi une époque ou les belles paroles motivaient peut-être plus qu'à nos jours. Et encore ...

 

Face ce jour au coronavirus en Belgique, mois je dirait : Quiconque n'a pas peur, devrait en avoir peur.

Dans la peur qu'il est normal de ressentir ce jour, il faut trouver un motivateur pour une action correcte.

 

Les rues à Stavelot (et autres villes aussi) se vident. Les gens essaient de suivre les directives.

Que se passe-t-il s'ils ne le font pas, et nous sommes de retour sur la courbe violette ci-dessus?

 

Ici, je ne vous donnerai pas d'opinion; la mienne ou celle des autres. J'essaierai d'être très précis.

 

J'ai commencé par les chiffres fournis quotidiennement par SPF Santé publique et que j'ai essayé de présenter chaque jour ici. Ce sont des chiffres réels. Pas des approximations. pas des opinions basé sur l'experience. Ensuite, j'ai appliqué une méthode simple (mais fastidieuse) pour savoir dans quelle mesure les cas ont augmenté d'un jour à l'autre. Cela s'appelle calculer un taux de croissance. Et que voici: 

 

(Je promets de ne pas vous laissez dans un trou profond de méthodes statistiques).

 

Où est la flèche rouge, c'est le taux de croissance d'un jour au suivant. Avec son écart-type ça nous dit, que cette croissance dans le total des cas était parfois plus haute, parfois plus basse. Avec 90% de certitude, un croissance composée d'entre 1,164 et 1,565 dans les 20 jours consecutifs présentés par SPF Santé publique. "Oho ..., 'bin tû pou dîr ..."

Growth Factor here in Belgium as of 22 March

Que faire avec ce chiffre?

Avec d'autre données connues (population en Belgique, nombre de lit d'hôpitaux, nombre de lit total pour les Unités de Soins Intensifs, pourcentage de gens avec COVID-19 qui sont pas très malade, ou sévère, ou critiques) ont peut faire des comparaisons au fil du temps.

 

Une tel comparaison, pour comprendre un peu la méthode, est ici, une page PDF. Ne pas passer trop de temps la dessus. Je la copie ici, encore à risque de vous ennuyer, mais je prends le risque.

 

 

Growth Factor for 21 March Data

 

Explication : 

À gauche en jaune - la date et les cas totaux de SPF Santé publique.

Troisième colonne - le resultat de soustraire une valeur total (jaune) de celle du lendemain. (exemple tout au dessus: 8 - 2 = 6) . Ceci est répété ad nauseam pour créer cette 3ème colonne avec les nouveaux cas. 

 

En avant, 4ième colonne

Là, le résultat d'avoir divisé une valeur de colonne 3, par la valeur du jour précédent. Ex., 10 / 5 = 2.

27 / 10 = 2,7. 59 nouveau cas / 27 cas le jour précédent = 2,18159. Qui est le taux de croissance entre les deux jours. Vous faites cela 20 fois et trouvez le moyen et éccart-type et abra cadabra, la valeur de taux de croissance en Belgique pour les cas de coronavirus par jour. (C'est pas les "cas" mais les "tests positifs" mais cela pour un autre jour). 

 

Réveillez-vous, réveillez-vous

On apprend quoi? Que les "vrai" valeurs de hier, étaient très proches des valeurs obtenues. Par exemple: nombre de décès présentés par SPF Santé publique = 75. Nombre prédit ici pour le même jour = 75. Ne cherchez pas à confirmer si chaque prédiction est exactement parfaite comme celle-ci. C'est un moment sur une ligne de temps. Son utilité sera de voir comment ce taux de changement (1.365 par jour, combiné au jour précédent) influe sur les variables clés de cette analyse.

 

Donc, le même jour, le 21 mars (PDF)

3.402 personnes sont coronavirus positifs; c'est 0,029% de la population belge; 2.707 pas trop malade; 462; sevère; 166 critiques; 75 morts; 628 hospitalisés. Nombre de lit d'hôpitaux en Belgique, 64.902, donc 0,97% occupés. Lits dans les Unités de Soins Intensifs: 1.500, 11,1% occupés ce jour.

 

Les rapports pour les résultats qui suivent seront disponible en PDF pour ceux qui les veulent. Je résumes ici pour passer plus vite vers la fin.

 

Dimanche le 29 mars (on est le 22 quand j'écris)  (son PDF)

36.464 personnes sont coronavirus positifs. C'est 0,315% de la population. 29.018 cas pas trop malade; 4.952 sévère; 1.776 critique; 802 morts; hôspitalisés 6.728, 10,37% de la capacité en Belgique. 1.776 cas en Unités de Soins Intensifs. Cela représente 118,4% de la capacité à présent. Pour y arriver, j'ai pris 4,87% des cas aurons besoins de soins intensifs. Le chiffre vient de l'experience en Chine. Le Directeur du Service des Maladies Infectieuse à St. Pierre à Bruxelles dit "5%." Nous ne sommes pas loins. 

Désolé de vous le dire: capacité de soigner tous les patients critiques, dépassé ce jour. "Dans un an, docteur?" Non. Samedi prochain.

 

La réponse astucieuse est bien sûr: "Oui, mais c'est les résultats dans votre courbe mauve là, celle à gauche au dessus de la page. On doit encore voir l'effet de bien se laver les mains, rester chez soi, éternuer dans son coude, et cetera." Et cela c'est très correcte. Toutes les données sur ma page (1 au 22 mars) sont avant de pouvoir juger les effets de nos confinements. Et ne vous attendez pas à penser que de mon côté, je pense que ces efforts n'auront aucun effet. Ce n'est pas le cas.

 

Je continue.

Je suppose toujours ici que le taux de croissance composé n'a pas changé: 1,3646.

 

Dimanche, le 5 avril, vers midi  (en PDF)

363.858 persoones ont un test positifs pour le coronavirus. C'est 3,14% de la population. 289.558 pas trop malade, et certain se sentent mieux. 49.412 sévère; 17.720 critiques. Mortality de 8.005 personnes. 67.132 hôspitalisés. C'est 103% de la capacité. 17.720 en soins intensifs, ou 1.181% de la capacité, donc, impossible, mais vrai. 

 

Sans pitié je continue jusqu'au 15 avril.

 

Mercredi, 16 Avril pendant la nuit, c'est dans 25 jours (en PDF)

11.831.594 personnes infectées. C'est 102,1% de la population Belge. 9.415.582 pas très malades; 1.606.730 ont une maladie sévère; 576.199 une maladie critique. Ce jour, déjà 260.295 morts. Hôspitalisés (ou, qui en ont  besoin: 2.182.929. C'est 3363% de la capacité, un chiffre qui ne veut rien dire une fois 100% déjà depassés. Besoin d'un lit aux Soins Intensifs? 576.199, c'est 38.413% de la capacité à l'instant. Encore ridicule. Sauf si on construit. Sauf si ... 

 

Là je m'arrêterai, avant de développer des nausées.

Avant de vous donner l'idée que je ne suis qu'un sadique qui aime tout ces genres de pandémies.

 

J'ajoute néanmoins que ces projections ne sont pas sorties d'un manuel, ni de rapports d'autres pays. Les données sont les valeurs actuelles de la Belgique. Les méthodes ne sont pas mystérieuses, pas difficiles une fois comprises et peu sujettes à erreur si les données saisies sont correctes. Si celles-ci ont été sous-estimées, pour une raison quelconque, les choses évolueront encore plus rapidement le long de la chronologie.

 

---------------

 

L'intuition est trompeuse.  Je l'ai dit au début.

Honnêtement, il y a une semaine, auriez-vous deviné ce type de résultats en Belgique, un scénario déjà joué dans d'autres pays du monde, aux dates indiquées ici? Sans aucune aide des experts (je ne m'inclus pas parmi eux), mais juste par vous-même. La réponse pour moi-même, même avec le suivi quotidien des résultats que je fais, aurait été clairement un "non" ou, "pas encore."

 

Sans autres traitements ni vaccin, la prévention reste le seul fusil que nous avons. Nous devons continuer à l'appliquer, et à améliorer rapidement et systématiquement les méthodes connues.

 

Passons maintenant de la légère nausée à l'action.

  1. Le but est simple. Évitez tout contact entre vous et un coronavirus, aussi simpliste que cela puisse paraître. Si cela marche, les hôpitaux seront sauvés, ainsi que nous-mêmes, nos proches et nos voisins (aimés ou non).
  2. Les méthodes qui nous ont été données sont généralement bonnes. "Généralement", car certains pourraient bénéficier d'un peu plus d'explications. Ils ne sont pas toujours intuitifs ni conviviaux.
  3. Sous une catégorie "Ce que je fais," je partagerai un peu plus de 25 ans d'expérience en tant que chirurgien et directeur des soins intensifs pour guider les lecteurs vers ce qui a fonctionné pour moi et ce qui a moins bien fonctionné. Certaines choses qui ne fonctionnent pas du tout. Mon objectif n'est pas de transformer les lecteurs en chirurgiens. Cela n'a aucun but ici. Mais je suis peut-être sur une partie moins raide de la courbe d'apprentissages que de nombreux lecteurs, pour des sujets tels que: masques, gants, lavage des mains, quoi faire avec l'épicerie pendant le shopping et après, comment et pourquoi désinfecter les surfaces, et d'autres sujets.
  4. Quand un étudiant entrait dans une salle d'op au bloc, avec son masque à l'envers, et sans bottines, tout le monde dans l'équipe a eu un petit rire. Parfois un grand. Ensuite, quelqu'un lui montrait comment bien faire les choses. Pendant les quelques dernières semaines ici en Balgique, peu probable d'avoir tout appris, sur que faire pour ce séparer avec une certitude rassurante, d'un contact avec le coronavirus. 
  5. Ce rassemblement d'informations proviendra de toutes les sources disponible, y compris SPF Santé publique. Y compris la litérature médicale. Y compris l'expérience en Chine. Y compris de vous.
  6. Nous avons déjà vécu différentes déclarations fausses rendues avec un ton autoritaire. À propos du port de masques, par exemple. Ce n'était pas fait pour tromper. Elles ont été simplement prononcés par des fonctionnaires qui apprenaient également au fur et à mesure. Comme nous le ferons. Mais ici, toujours avec si possible, une attitude de solidarité et d'accueil des questions et suggestions.
  7. Ces articles seront en français mais aussi en anglais pour servir une plus grande population. Comme déjà la pratique chaque matin pour les renseignements au niveau mondiale.

 

J'ai déjà observé que pour la plupart de mes autres blogs écrits pour le public ici en Belgique, l'adhésion en tant que membre était très faible voire inexistante. Je n'ai pas pris ça personnellement. Je pense que c'est un phénomène de société, où les gens viennent lire un article de blog, mais hésitent à exprimer leurs pensées en public: Même lorsque leurs idées sont protégées par un pseudnyme. C'était et c'est tout à fait différent de la réponse aux États-Unis. Pas mieux, pas pire; différent.

 

Si mon idée actuelle ne va pas devenir simplement une autre diatribe verbeuse de ma part, une communication facile doit être encouragée. Les commentaires peuvent être écrits sous chaque article comme celui-ci, avec plus d'options si un membre. Un forum d'échange d'idées est possible et également efficace. Mais limité aux membres seulement. Vous décidez. Je pense que cela faciliterait un échange d'idées efficace. Cliquez sur le lien en haut à droite pour vous inscrire.

 

Alors bonne nuit et à demain pour le début de cet ajout à ce site.

 

 

 

<<<<<<< vers l'Accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



22/03/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres