coronastavelot.com

coronastavelot.com

Le ou les COVID-19(s)

 

E: 

(En français, un peu plus bas sur cette page) ...

 

As though it wasn't already enough to be asked to remember what COVID-19 means, how about this?

 

"The" COVID-19 virus infecting people in Wuhan and surrounding areas of China, is probably not one virus, but two. More acurately, two different strains of COVID-19 exist. Chinese researchers have named these "L" and "S" strains. They are genetically different enough when studied (17%), that their behavior is also likely to be different. And it is.

 

The "S" strain (30%) is probably the older or ancestral form of the other. It tends to be less aggressive than the "L" type. The "L" type is more prevalent (70%) and was more aggressive clinically in the early stages of the Wuhan outbreak. 

 

Not 1, but 2 types of COVID-19

 

There are of course several different viruses in the family of coronaviruses. Several like SARS or MERS coronavirus tend to be more lethal than COVID-19. More explanation may not add much for our purposes here. 

 

An interesting point is that two virus particles that infect the same person, may make viral babies in the host that recombine their genetic material. In this case RNA, and not DNA. Then you have a different virus when baby grows up, with potentially significant genetic differences from either "parent." Some may understang this as "mutation," but recombination is probably more accurate, and occuuring more often than a true mutation. Take that as an almost semantic detail. This also implies the potential for different clinical behavior and level of aggressiveness. That's what was found in China, and recently realized and confirmed.

 

The L and S types of COVID-19

 

From the viruses perspective, too much aggressiveness may be counter-productive.

If its human host gets too sick and dies, it may wind up out in the street, looking for a new home. Perhaps a bat, camel, or whale where available. So the viruses change their genetic material very carefully, they are politically conservative if you will, as they adapt to their host (us).

 

The virus adapts to human hosts

 

Isn't virology fascinating?

 

Here are the articles, in English, and recently published, that provided this information. 

 

 

<<<<< send me Home

 

 

F: 

Comme si ce n'était pas déjà assez

... de falloir se rappeler ce que signifie COVID-19, encore quoi d'autre?

 

"Le" virus COVID-19 infectant les habitants de Wuhan et des régions avoisinantes de la Chine n'est probablement pas un virus, mais deux. Plus précisément, il existe deux souches différentes de COVID-19. ("Strains" an anglais = souches). Des chercheurs chinois ont nommé ces souches "L" et "S". Ils sont suffisamment différents génétiquement lorsqu'ils sont étudiés (17%), que leur comportement est également susceptible d'être différent. Et il est différent.

 


La souche "S" (30%) est probablement la forme la plus ancienne ou ancestrale des deux. Il a tendance à être moins agressif que le type "L". Le type "L" est plus répandu (70%) et était plus agressif cliniquement dans les premiers stades de l'épidémie de Wuhan. Puis s'est calmé.

 

Not 1, but 2 types of COVID-19

Il existe bien sûr plusieurs virus différents dans la famille des coronavirus. Celles-ci sont résumées en détail dans les articles liés. Plusieurs comme le coronavirus du SRAS ou du MERS ont tendance a être plus mortels que le COVID-19. Plus d'explications peuvent ne pas ajouter grand-chose à nos fins ici.

 

Un point intéressant (pour moi) est que deux particules virales qui infectent la même personne, peuvent faire des bébés viraux chez l'hôte qui recombinent leur matériel génétique. Dans ce cas, l'ARN, et non l'ADN. Ensuite, vous avez un virus différent lorsque bébé grandit, avec des différences génétiques potentiellement importantes de l'un ou l'autre «parent». Certains peuvent comprendre cela comme une «mutation», mais la recombinaison est probablement plus précise et se produit plus souvent qu'une vraie mutation. Prenez cela comme un détail presque sémantique. Cela implique également la possibilité d'un comportement clinique et d'un niveau d'agressivité différents. C'est ce qui a été trouvé en Chine, et récemment réalisé et confirmé.

 

The L and S types of COVID-19

 

Du point de vue des virus, trop d'agressivité peut être contre-productive.

Si son hôte humain tombe trop malade et meurt, il peut se retrouver dans la rue à la recherche d'un nouveau domicile. Peut-être une chauve-souris, un chameau ou une baleine, le cas échéant. Les virus modifient donc leur matériel génétique très soigneusement, ils sont politiquement conservateurs si vous voulez, car ils s'adaptent très soigneusement à leur hôte (nous).

 

The virus adapts to human hosts

 

La virologie n'est-elle pas fascinante?

Voici les articles, en anglais et récemment publiés, qui ont fourni ces informations.

 

Attention, le principal obstacle linguistique ici, n'est peut-être pas l'anglais, mais les termes de la science de la virologie et de la génétique moléculaire.

 

 

<<<<<<<<<< vite, vers l'Accueil

 

 



05/03/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres