coronastavelot.com

coronastavelot.com

COVID-19, les cas en Belgique le 30 avril, jeudi

Lien vers SPF Santé publique

 

et  Sciensano

 

Chiffres clés - 30 avril 2020

 

Le rapport ce jour, fait partie d'un rapport hebdomadaire (25 pages sur la Belgique).

 

Distribution Régionale

Distribution Régionale - 30 avril

 

Notre Carte de cette distribution 

Cliquez une icône pour voir les résultats dans chaque Région de la Belgique.

 

 

Nouveaux cas

Nouveaux cas - 30 avril

 

Nombre total des cas, cumulés

Cas confirmés - 30 avril

 

Décès

Décès, résumés - 30 avril 2020

 

Ce rapport, en PDF

 

Suivez soigneusement les chiffres ...

... les décès total hier: 7.501

 

Décès total hier le 29 avril (7501)

 

.... ce jour, ils ajoutent 111 décès dans les dernières 24 heures.

 

 

Pour moi, 7.501 + 111 = 7.612 total ce 30 avril

 

Et bien, non ...

 

Décès total ce jour le 30 avril (7594)

 

Retour jour par jour jusqu'au 21 mars ce 30 avril, pour la mise à jour de décès par jour, et région Flandre, Bruxelles, Wallonie, ou région Inconnue.

 

J'entends déjà les explications ...

 

"Oui, mais, les décès ne sont pas encore consolidés."

"Consolidés" ou pas, 7.501 + 111 = 7.612 morts.

 

Mais il est indiscutable que si ça continue, il y aura moins de décès. 

C'est une façon de guérir tout ceux qui sont malade.

On les laisse mourir, et ensuite on les décompte. Chouette!

 

Résumé de la mortalité par sexe et par région

Les données sur le sexe continuent d'être précaires. Ce 30 avril, les Infos manquent pour 2 242 décès, ou à peu près 30% !

 

Le Chef : "C'était une femme ou un homme, JoJo?"

JoJo : "J' sais pas. Quel est l'autre choix?"

Le Chef : "Inconnu."

JoJo : "Disons 'Inconnu' cette fois.

Le Chef : "C'est bien JoJo. Au suivant."

 

Mortality Summary - 30 April, 2020

 

 

Aujourd'hui, il y a eu à nouveau un bon nombre de morts ressuscitées.

 

Il y a deux jours, ce phénomène ressemblait à ceci:

 

Les réssuscités - 28 avril

 

Encore plus de ressuscités aujourd'hui.

Louez le Seigneur et passez les munitions!

Voici une idée ...

Une façon d'éviter tous les nombres mathématiques de base qui n'ont plus de sens serait de faire toutes ces corrections tout seul dans son bureau.

Ensuite, publiez les résultats corrects une fois par semaine. Cela correspondrait aux personnes décédées qui sont rarement pressées d'obtenir des informations, des chiffres, des analyses et des explications.

 

Si on devient impatient, ou quand on ne sait plus compter, on invente du nouveau.

Gigi ci-dessous, commence déjà à comprendre la chose.

 

Si on ne sait plus compter, on invente

 

----------

 

 

Je vais les contacter pour prendre rendez-vous avec mon assistante, pour revoir la méthodologie de base. Elle est très douée dans son travail dans notre morgue. 

 

Mon assistante - 30 avril

 

-------

 

Même qu' encore séparé par le confinement pendant quelques jours, n'oublions pas la solidarité, et le devoir de chaque personne envers notre pays et ces habitants.

 

Il est temps que chacun d'entre nous intervienne et fasse sa part.

Le but ici est d'aider un groupe de personnes manifestement débordées au travail.

 

-------

 

Enfin en cours en Belgique, après avoir vécu 2,9 mois avec ce virus, des centres d'appels régionaux ("call centers") se consacrent au suivi des cas de tests positifs. L'objectif est d'aider ces personnes infectées à se rappeler avec qui ils ont été en contact au cours des 14 derniers jours, puis d'appeler chacune des ces personnes à risque d'infection. L'objectif est de les faire tester et se mettre en quarantaine pendant 14 jours, avant même de les tester.

 

Ce message devrait être bien reçu à mesure que le «déconfinement» démarre et avance en cours.

 


À CoronaStavelot. com, nous aimons l'idée d'un centre d'appels (un "call center" si vous préférer ne pas trop vous servir du français), pour suivre les cas positifs. L'Allemagne, l'Autriche, la Finlande, le Danemark et la Corée du Sud s'étaient installés des "call centers" début février.

Taïwan en a installé un, tujours en place, depuis le dernier passage du coronavirus il y a quelques années.

 

Il n'est jamais trop tard pour que la Belgique fasse ce qu'il faut pour ses citoyens.

 

----------

 

Mais nous aimons aussi l'idée d'un centre d'appels pour signaler les décès.

 

Encore une fois, l'objectif ici est d'aider un groupe de personnes qui sont évidemment débordées au travail.

Alors qu'ils préparent un "call center" pour le suivi des cas, qu'en est-il d'un pour la mortalité?

 

À CoronaStavelot.com, nous contactons actuellement nos lecteurs comme vous.

 

Si vous pouviez travailler à domicile et prendre les appels pour comptabiliser les décès, ce serait très utile.

Les experts nous ont assuré que l'infection n'est pas transmise par téléphone, vous serez donc en sécurité.

 

Nous vous montrerons comment accéder à notre base de données en ligne depuis votre emplacement. Nous partagerons même notre base de données des personnes décédées en temps réel avec SPF Santé publique afin qu'ils ne se sentent pas exclus. 

 

L'objectif est de leur donner un accès direct à des données simples, claires et utiles.

Jour après jour jusqu'à ce que ce soit fini. 

 

Sans aucun décès ressuscités, mais dit de bonne foi pour la résurrection.

 

Notre centre d'appels sera basé sur certains principes fermes.

Celles-ci seront partagées sous forme de directives avec les personnes impliquées dans les rapports:

 

  1. Vous appellerez le numéro de téléphone fourni, et aucun autre, lorsque vous aurez un décès à signaler.
  2. Tout d'abord, procurez-vous un bloc de papier et un crayon. Utilisez un crayon avec une gomme, juste au cas où vous auriez à faire quelques changements. Nous avons appris de Sciensano que les décès signalés peuvent changer de jour en jour. Pas toujours clair pourquoi.
  3. Regardez où vous êtes. Si vous ne savez pas dans quelle région de la Belgique vous vous trouvez, demandez à quelqu'un à proximité, incluez ces informations pour chaque personne décédée que vous signalez, puis rappelez-nous avec ces informations.
  4. Regardez sous les draps du décédent peu après la mort. Si vous ne connaissez pas le sexe du défunt, demandez à quelqu'un à proximité de vous aider. Si vous devez vous rendre à la morgue de votre établissement, emmenez quelqu'un avec vous pour ne pas avoir peur. Ensuite, rappelez-nous avec ces informations sur le sexe. Vous ne le réalisez peut-être pas, mais cette information ajoute beaucoup à notre compréhension des décès causés par cette maladie virale.
  5. Essayez de signaler tous les décès survenus au cours des dernières 24 heures dans votre établissement, pendant 1 appel téléphonique. Faire une liste à l'avance comme suggéré ci-dessus peut vous aider. Si vous essayez plutôt de nous appeler après chaque décès, nous ne répondrons pas toujours. Nous prenons peut-être une pause-café. N'oubliez pas d'avoir votre liste en main lorsque vous passez un appel. Si vous l'avez égaré, demandez à quelqu'un de vous aider à le trouver où vous êtes.
  6. Vous pouvez nous appeler vingt-quatre heures par jour. Même le week-end. Contrairement aux tendances du week-end pour tester les personnes malades, nous serons là pour vous. Même les dimanches après la Messe télévisée. Pouvez-vous l'imaginer?

 

 

Soyez courageux. Soyez audacieux. Venez nous aider à faire ce travail. Pour vous. Pour votre voisin. Même pour ceux d'une autre région de Belgique que la vôtre.

 

---------

 

 

Voor onze zorgverleners in Vlaanderen:

Ons callcenter zal gebaseerd zijn op bepaalde vaste principes.

Deze worden in de vorm van richtlijnen gedeeld met degenen die bij de rapporten betrokken zijn:

 

  1. U belt het opgegeven telefoonnummer en geen ander wanneer u een overlijden moet melden.
  2. Pak eerst een stuk papier en een potlood. Gebruik een potlood met een gum, voor het geval je wat wijzigingen moet aanbrengen. We hebben van Sciensano vernomen dat de gerapporteerde sterfgevallen van dag tot dag kunnen veranderen. Niet altijd duidelijk waarom.
  3. Kijk waar je bent. Als u niet zeker weet in welke regio van België u zich bevindt, vraag het dan aan iemand in de buurt, voeg deze informatie toe voor elke overleden persoon die u meldt en bel ons terug met deze informatie.
  4. Kijk onder de lakens van de overledene kort na overlijden. Als u het geslacht van de overledene niet kent, laat iemand u dan helpen. Als je naar het mortuarium van je zaak moet, neem dan iemand mee om niet bang te zijn. Herinner ons dan met deze seksinformatie. U beseft het misschien niet, maar deze informatie draagt ​​veel bij aan ons begrip van de sterfgevallen veroorzaakt door deze virale ziekte.
  5. Probeer tijdens één telefoontje alle sterfgevallen te melden die in uw instelling zijn gebeurd in de afgelopen 24 uur. Het kan helpen om van tevoren een lijst te maken, zoals hierboven wordt voorgesteld. Als u ons na elk overlijden probeert te bellen, zullen we niet altijd reageren. Misschien nemen we een koffiepauze. Vergeet niet om uw lijst bij de hand te hebben wanneer u belt. Als je het kwijt bent, laat iemand je dan helpen het te vinden waar je bent.
  6. U kunt ons 24 uur per dag bellen. Zelfs in het weekend. In tegenstelling tot de weekendtrends voor het testen van zieke mensen, staan ​​wij voor u klaar. Zelfs op zondag na de tv-mis. Kunt u het zich voorstellen?

 

--------

 

Für unsere Mitbürger in den östlichen Townships:

Unser Call Center basiert auf bestimmten festen Grundsätzen.

Diese werden in Form von Richtlinien an die an den Berichten Beteiligten weitergegeben:

 

  1. Sie werden die angegebene Telefonnummer anrufen und keine andere, wenn Sie einen Todesfall melden müssen.
  2. Holen Sie sich zuerst einen Block Papier und einen Bleistift. Verwenden Sie einen Bleistift mit einem Radiergummi, nur für den Fall, dass Sie Änderungen vornehmen müssen. Wir haben von Sciensano erfahren, dass sich gemeldete Todesfälle von Tag zu Tag ändern können. Nicht immer klar warum.
  3. Schau wo du bist. Wenn Sie sich nicht sicher sind, in welcher Region Belgiens Sie sich befinden, fragen Sie jemanden in der Nähe, geben Sie diese Informationen für jede von Ihnen gemeldete verstorbene Person an und rufen Sie uns mit diesen Informationen zurück.
  4. Schauen Sie kurz nach dem Tod unter die Bettdecke des Verstorbenen. Wenn Sie das Geschlecht des Verstorbenen nicht kennen, lassen Sie sich von jemandem in Ihrer Nähe helfen. Wenn Sie in die Leichenhalle Ihres Hauses müssen, nehmen Sie jemanden mit, um keine Angst zu haben. Dann erinnere uns mit diesen Sexinformationen. Sie werden es vielleicht nicht bemerken, aber diese Informationen tragen viel zu unserem Verständnis der durch diese Viruserkrankung verursachten Todesfälle bei.
  5. Versuchen Sie, alle Todesfälle, die in den letzten 24 Stunden in Ihrer Einrichtung aufgetreten sind, während eines Telefonanrufs zu melden. Das Erstellen einer Liste im Voraus, wie oben vorgeschlagen, kann hilfreich sein. Wenn Sie versuchen, uns nach jedem Tod anzurufen, werden wir nicht immer antworten. Wir machen vielleicht eine Kaffeepause. Denken Sie daran, Ihre Liste zur Hand zu haben, wenn Sie einen Anruf tätigen. Wenn Sie es verloren haben, lassen Sie sich von jemandem helfen, es dort zu finden, wo Sie sind.
  6. Sie können uns 24 Stunden am Tag anrufen. Auch am Wochenende.Entgegen den Wochenendtrends zum Testen kranker Menschen sind wir für Sie da. Auch sonntags nach der Fernsehmesse. Kannst du es dir vorstellen?

 

---------

 

Our call center for reporting deaths will be based on certain firm principles.

These will be shared in the form of the following directives for those involved in the reports:

 

  1. You will call the telephone number provided, and no other, when you have a death to report.
  2. First, get a pad of paper and a pencil. Use a pencil with an eraser, just in case you need to make some changes. We have learned from Sciensano that reported deaths can change from day to day. Not always clear why.
  3. Look where you are. If you are unsure which region of Belgium you are in, ask someone nearby, include this information for each deceased person you report, then call us back with this information.
  4. Look under the sheets of the deceased shortly after death. If you do not know the gender of the deceased, have someone nearby help you. If you have to go to the morgue of your establishment, take someone with you so as not to be afraid. Then remind us with this sex information. You may not realize it, but this information adds a lot to our understanding of the deaths caused by this viral disease.
  5. Try to report all deaths that have occurred in the last 24 hours at your facility, during 1 phone call. Making a list in advance as suggested above can help. If you try to call us after each death, we will not always respond. We may be taking a coffee break. Remember to have your list in hand when you place a call. If you've lost it, have someone help you find it where you are.
  6. You can call us 24 hours a day. Even on weekends. Contrary to the weekend trends for testing sick people in Belgium, we will be there for you. Even on Sundays after the TV Mass. Can you imagine it?

 

Tests par jour de semaine - 29 avril 2020

Tests Week and Weekend - April 29

 

Bien que l'on doit toujours avoir foi et se conformer aux directives de son gouvernement, utiliser sa tête pour penser par soi-même peut également être utile.

 

 

Hoewel je altijd moet geloven en de richtlijnen van de overheid moet volgen, kan het ook nuttig zijn om zelf na te denken.

 

 

Während man immer Vertrauen haben und Regierungsanweisungen befolgen sollte, kann es auch hilfreich sein, den Kopf zu benutzen, um selbst zu denken.

 

 

While one should always have faith in one's government, and follow government directives, using one's head to think for oneself can also be helpful.

 

----------

 

And finally, and hopefully on a more useful note ...

For those who speak (or understand) English, here is a very topical interview about the process of loosening social restrictions  ("déconfinement") on countries with COVID-19 infections. 

 

Eric Rubin is the Editor-in-Chief of the New England Journal of Medicine (NEJM). Lindsey Baden is a Deputy Editor of the Journal. Stephen Morrissey, the interviewer, is the Executive Managing Editor of the Journal.

 

These are the experts. Have a listen.

 

Here is the link to this audio interview.

 

Or listen to it here, by clicking the arrow on the player below ...

 

 

 

 

 

 

 

Les données pour la Belgique le 29 avril  >>>>>

 

Un interview sur les experts du NEJM sur le déconfinement >>>>>>

 

 

<<<<<<< vers l'Accueil

 



30/04/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres