coronastavelot.com

coronastavelot.com

COVID-19, les cas en Belgique le 18 mars, mercredi

De la SPF Santé publique

 

SPF Santé publique - nouveaux cas le 18 mars 2020

 

 

Mes ajoutes :

Ma petite carte :

Sur cette carte, cliquez sur une des quatre icônes pour faire apparaître plus de détails: les cas confirmés, et pourcentage des cas en Belgique. Ceci par Région, plus les inconnus.

 

 

Distribution Régionale :

Distribution en Belgique - 18 mars

 

Nouveaux cas ce jour, 18 mars.

Nouveaux cas - 18 mars

Total des cas 

Cas confirmés en Belgique - 18 mars

0,0129% de la population Belge à mantenant testé positif.

Cela n'est pas la même chose que le total infecté, mais encore sans diagnostic.

Une estimation d'un expert en virologie est que ce chiffre est probablement 10 fois plus.

 

 

 

Q: "Toujours une progression linéaire, ou devenue exponentielle ?"

Linear vs Exponential increases - March 18

 

  • A gauche les données du SPF Santé publique jusqu'à ce jour.
  • Au milieu (n°1) la relation linéaire : jour d'observation (on est le 18ème). Les cas actuels 1486, et ceux prédits : 1111. Une erreur d'estimation de -25,2%. Un niveau de corrélation, R² = 0,8531 (hier, 0,85598 avant-hier : 0,86639).
  • Á droite, une relation proposée d'être exponentielle : R² = 0,93658. (hier: 0,94108;  avant-hier, R² = 0,94691). Cas prédits pour ce jour: 2.811 . Erreur d'estimation: 89,2% et hier, 86,4%.

 

Conclusion ce jour : La relation linéaire reste plus faible que l'exponentielle, même que celle-ci a une grande erreur d'estimation en évidence, et qui semble augmenter. Pourquoi?

  • Quelle est la meilleure représentation de la réalité? La courbe prédictive ou les données réelles? Nous savons que les cas augmentent maintenant de façon exponentielle (comme dans la plupart des pays européens). La courbe de l'équation semble refléter cela, ce qui est attendu, même si un peu effrayant. 
  • Depuis le 14 mars, les valeurs actuelles ont quittées la courbe pour tomber de plus en plus bas. La correlation (R²) diminue. Le niveau d'erreur dans l'estimationn augmente. Pourquoi?
  • Les résultats sont cohérents avec la mesure d'une population différente. Ce n'est plus celui qui augmente de façon exponentielle, et qui était représenté par des tests effectués dans le grand public en Belgique, début mars. La politique a changé à peu près au même moment. Maintenant, la population que les tests mesurent par des tests positifs, est celle des personnes gravement malades à l'hôpital (environ 15% de tous les patients COVID-19) ainsi que des médecins et infirmières travaillant dans les hôpitaux et potentiellement positifs. Ceci nous a été annoncé, et maintenant nous le voyons clairement ici.
  • Cela explique aussi pourquoi la relation linéaire reste encore aussi bonne. 
  • L'expérience proposée au début a maintenant changé. Les tests rapportés par SPF Santé publique mesurent quelque chose de complètement différent. Les cas réels dans l'ensemble de la population, qui ne sont plus testés depuis plusieurs jours, augmentent certes à un rythme différent. Il est désormais impossible de connaître ce taux.
  • Cela devient de la supposition. Choisissez un chiffre. Il se peut que vous ayez raison.

 

Comment cela joue-t-il dans notre besoin et notre droit de savoir ce qui se passe réellement? >>>>>> 

 

 

Un dernier mot sans parole ...

 

Prevalence sorted by descending values - March 18 v2 numbered

 

Un deuxième dernier mot sans parole ...

Causes of Mortality in first 2 months of 2020

 

 

 

>>>>>  vers les données mondiales de ce jour, 18 mars.

 

<<<<<<< ver l'Accueil

 

 



18/03/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres