coronastavelot.com

coronastavelot.com

COVID-19 en Belgique - 4 août, mardi

 

 

Commençons aujourd'hui avec une petite vidéo.

Tout le monde aime une petite vidéo.

 

C'est qui?

C'est Dr. Michael Ryan de l'OMS

C'est en anglais avec un peu d'aide fournis pour ceux qui n'ont rien compris.

 

 

Il parle du "infection fatality ratio" (IFR)

Pour rappel, on entend parler depuis longtemps du "case fatality ratio" (CFR) = Taux de Mortalité des cas de COVID-19. Cela est haut en Belgique, et très, mais très de chez très, disputé par les experts.

 

Ce taux de mortalité = le nombre de décès dus au COVID-19 , divisé par le nombre total des cas signalés.

 

Mais le IFR, c'est le nombre de décès divisé  par le nombre de personnes qui sont actuellement infectées par le virus. On estime, 10 à 12 foris plus que le nombre de tests signalés. Donc, IFR c'est le nombre de décès (facile à compter), divisé par le nombre de personnés infectées (plus difficile, mais possible).

 

Le IFR nous offre une estimation de la létalité du virus. C'est ceux qui vont mourir si on savait qu'ils étaient infectés ou ne le savait pas.

 

Dans ce petit clip de vidéo, le Dr. Ryan de l'OMS compare le IFR pour COVID-19 avec la valeur du virus responsable de la pandémie en 2009. Voici ses points et conclusions :

 

  1. Pour ceux infectées avec COVID-19, le IFR = 0.6%  Ceci = 1 personne va mourir de COVID-19 pour 200 personnes infectées. Ce chiffre est plus haut pour les personnes plus agées, et moins haut pour l'inverse d'âge.
  2. Pendant la pandémie de 2009, 1 personne sur 10 000, et jusqu'à 1 personne sur 100 000 décédait de la maladie dûe à un autre coronavirus dans cette année.
  3. Quand on pense aux rapports, 1 sur 200 maintenant, ou 1 sur 10 000 personnes en 2009, il est très, très clair que le virus est actuellement beaucoup plus mortel que son cousin en 2009 dans nos municipalités globalement.
  4. Cela montre clairement que nous devrions essayer d'éviter d'être infecté par le virus qui circule actuellement.
  5. Bien que vous ne soyez peut-être pas très malade avec ce virus, les implications à long terme sur la santé de l'infection par le COVID-19 ne sont pas bien comprises à ce jour.
  6. Il est donc non seulement important d'éviter l'infection du point de vue de votre propre santé et d'assurer votre bonne santé à long terme, mais aussi de ne pas devenir infecté et de devenir vous-même la raison pour laquelle quelqu'un d'autre est infecté. (Qui est une façon polie de dire: "Ne faite pas le con!").
  7. C'est un moment de grand besoin de notre solidarité collective en tant que race humaine.

 

Je pense que ce message est clairement exprimé.

 

Nous devons tous l'entendre ce jour, et l'emporter avec nous.

 

Malheureusement, ceux qui ne veulent pas l'entendre ne seront pas nécessairement les seuls à être infectés. Les gouvernements existent pour protéger ceux qui font ce qu'ils devraient faire, de ceux qui ne le font pas.

 

Les points 1 à 6 ci-dessus peuvent nous emmener (encore une fois) vers la terreur quand on comprend que notre compagnon présent, SARS-CoV-2, a une létalité beaucoup plus haute que son cousin qui s'est présenté en 2009. 

 

Mais c'est le point 7 qui réussit à placer son ancrage dans notre peau.

"... un grand besoin de notre solidarité collective ..."

 

Alors maintenant, la question passe de «si» nous allons faire cela, vers explorer «comment» nous allons faire cela.

Si nous ne le faisons pas, (trouver ou construire cette solidarité), nous risquons simplement d'écrire notre épitaphe.

 

Nous devrions explorer comment y parvenir. Comment vraiment unir le monde dans un mouvement de solidarité pour ce défi de santé. Acquérir de l'expérience dans ce domaine est essentiel, car d'autres défis attendent juste au-delà de l'horizon (Population, climat, énergie, etc, etc).

 

Voici un lien vers la façon dont nous avons commencé à aborder cela.

Il est actuellement toujours à 100% en anglais, mais ce défi sera bientôt surmonté aussi.

 

Jetez un œil à CallingCOVID.com.

 

Mais n'oubliez pas de revenir pour étudier attentivement les résultats d'aujourd'hui et risquer d'apprendre encore plus.

 

----------

Les Cas signalés

 

La Distribution des cas ...

 

 

Distribution régionale - 4 août 2020

 

 

Cliquez une icône pour plus de détails.

 

 

 

 

Les décès, résumés 

Décès, résumés - 4 août 2020

 

 

Une galerie - décès

 

 

Taux de Croissance

 

Impression

Comparer les taux de croissance de différentes périodes est instructif.

Cela permet également de tirer une conclusion claire.

 

Taux de croissance ce jour, mardi le 4 août = 1,040 

C'est presque 1,000 qui est la cible.

 

Ci-dessous, les Taux de Croissance pour tous les mardis depuis début mars.

Les mardis sont le jour de semaine avec le moins de cas signalés.

La moyenne de croissance pour tous ces mardis = 0,841±0,260 

 

 

 

Taux de Croissance de Tous les Mardis - 4 août 2020

 

 

Peut-on distinguer la valeur de ce jour, 1,04, et cette moyenne?

Non. Car cette moyenne incluse des mardis en mars et avril, la période avec les plus de cas.

Ci-dessous les résultats statistiques. Aucune différence entre ce jour et tous les autres mardis.

 

Comparison with other Tuesdays - 4 August

 

Mais plus utiles, est de distinguer une période plutôt calme pour comparer les cas signalés et leurs croissance d'un jour au suivant.

 

Par exemple: entre 15 mai et 15 juin. 

Résultat?

 

Voici les Taux de Croissance pour les mardis dans cet interval, et leur moyenne.

 

Taux de Croissance - Tous les mardi entre 15 mai et 15 juin avec ce mardi - 4 août 2020

 

Durant cette période de temps, la croissance (= transmission du virus) les mardis était plus bas. "Bien en dessous de 1,000" comme indiqué sur le graphique. En dessous de 1, et une personne infectées va transmettre l'indfection à moins d'une personne = pas du tout, en principe.

 

Conclusion(s):

  1. La valeur de ce 4 août est une valeur compatible avec la transmission continue du virus. Cela équivaut à perdre la bataille tôt ou tard.
  2. Au cours du mois sélectionné en mai et juin, la transmission s'est essentiellement arrêtée. Nous gagnions la bataille chaque jour.
  3. Quelle est la probabilité que ce ne soit que mon avis et que les chiffres que j'ai présentés et comparés ne résistent pas à un test statistique rigoureux?

    D'ACCORD. Voici votre test. On compare le Taux de Croissance de ce jour, avec la moyenne des mardis, du 15 mai au 15 juin.

  4. Résultats: Pour les statisticiens, Note Z = 2,53376 et la valeur de p pour cette Note Z = 0,0113.

 

Comparison with May 15 to June 15 Tuesdays - 4 August

 

Pour ceux qui préfère cela en français ...

  1. Le Taux de Croissance ( = transmission du virus), et plus haut ce 4 août qu'en mi-mai-juin.
  2. La certitude que cette hypothèse est actuellement fausse? 1 chance sur 100 que c'est inventé ou une erreur. 1 chance.
  3. Donc, il faut y croire.
  4. Question importante qui suit: Quelles sont les différences importantes dans le comportement de notre pays, entre 15 mai-15 juin, et la situation présente? À la première période, aucune ou presque plus de transmission virale. Cela n'est plus vrai ce 4 août.

 

Conclusion ?

Il est temps de resserrer toutes les vis.

 

Il est temps de faire une liste.


Quelles sont toutes les choses qui se passent ou se font actuellement, qui ne se sont pas produites du 15 mai au 15 juin ? Je pense d'abord aux voyages de vacances et les gens à l'intérieur des cafés et restaurants.

 

Je vais vous laisser penser à d'autres différences importantes et sur qui ont peut agir.

 

Il est temps de resserrer toutes les vis.

 

----------

 

 

Maintenant, certaines personnes peuvent penser: " 'Resserrer les vis...'  Tout cela va me rendre très, très fou. Et cela, ce départ vers la folie, peut arriver très, très bientôt."

 

Pour éviter de devenir fou.

N'oubliez pas de regarder au-delà de votre fenêtre.


Regardez notre monde. Regardez moins souvent le Journal Télévisé.

 

Là, dans notre monde, vous constaterez aujourd'hui que les décès dus à cette maladie continuent à diminuer.

 

CFR over time - 4 August

 

Regardez notre monde. Là, vous constaterez que le nombre de personnes atteintes de COVID-19 a diminué aujourd'hui par rapport à hier. Ceci, pour la première fois. Une diminution ... passer en dessous de 0% de croissance. Pour la première fois depuis février. 18 164 personnes en moins qui étaient activement malades et ne le sont plus ce jour.

 

 

CHange in ACTIVELY iLL since yesterday

 

 

 

Actively iLL woth COVID-19 - 4 AUgust, 2020

 

 

 

Pour chaque personne toujour activement malade, il y a maintenant près de 2 personnes (1,636) qui se sont rétablies.

 

World R to A ratio - 4 August, 2020

 

Ne devenez pas fou.

 

Au lieu de cela, regardez le monde chaque jour.

 


Ce n'est pas le gouvernement belge qui nous sauvera ou nous détruira.

 


C'est le monde qui nous sauvera si on devient solidaire.

 


C'était le message du médecin dans la vidéo qui a commencé cette page. Faire des choix qui nous place dans un autre cadre de pensées. 

 


Passez du temps à réfléchir aujourd'hui à la manière de dépasser les discussions entr Flandre, la Bruxelles et la Wallonie. Cela et maintenant beaucoup trop petit.

 

Pensez aujourd'hui à la manière de vous joindre aux autres dans notre monde. Il ne manque que l'intention de le faire.

 

Puis levez-vous, secouez tout votre corps et dansez.

 

Et après d'avoir bien dansé, puisque la situation et fatigante et les gens du monde sont épuisés, reposez-vous bien.

 

 

Si vous avez une question maintenant, posez-la ci-dessous.

 

 

<<<<<<< vers l'Accueil

 



04/08/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres