coronastavelot.com

coronastavelot.com

COVID-19 en Belgique - 3 septembre, jeudi

On est jeudi. Donc, sans aucun doute, plus de cas que hier, (un mercredi).

 

Les cas augmentent si graduellement, qu'on ne les voit presque pas venir. Presque.

 

Et croyez-moi, ... demain ils vont annoncer plus de cas que ce jour.

 

Belgique - Nouveaux Cas - 3 septembre

 

 

Cas Totaux par jour de semaine - 3 septembre

 

Un peu drôle de voir ce virus se comporter par jour de semaine. Comme si il avait son agenda toujours en main. (Je sais, ... pas de main, les virus).

 

Ce n'est pas le virus. 

 

Ce résultat par jour de semaine découle de sa source.

 

Et cette fontaine et les chiffres qui en découlent, c'est le système de santé belge, avec toutes ses parties. En trois régions qui ont difficile de se parler.

 

Cela découle du patient, aux médecins et infirmières, aux hôpitaux et aux morgues et à ceux qui comptent ce flux, à mesure qu'il passe. Ils sont tous dans le système.

 

Et nous avons appris que les chiffres qui apparaissent chaque jour nous en disent beaucoup plus sur ce système que sur le nouveau coronavirus.

 

Les chiffres nous montrent clairement où fonctionne le système et, trop souvent, où le système est défectueux.

 

Donc, lorsque vous regardez tous ces chiffres ici, ne pensez pas: "Le virus a fait ça."

 

Pensez plutôt: «Le système a fait cela et continue de le faire». En faite, si on veut bien prendre la responsabilité, ... nous les faisons ces résultats.

 

 

-------

 

Les Cas

Hier en tout : 85 487

Ce jour, tout : 85 911

Une augmentation de + 0,29% depuis hier

(Sciensano signale une diminution de -12% depuis la semaine dernière).

 

Nouveaux cas : 424

7 derniers jours : 411,57±138,74 nouveaux cas par jour en moyenne.

Hier, cette moyenne des 7 derniers jours:  434,29±151,36.

 

On dirait que (434 -> 411) ça diminue un peu. Tant mieux! C'est déjà ça !

Vrai?  Comparons ces moyennes.

 

7 jours hier et ce jour - moyennes - 3 sept

 

 

 

Student's t-test répond: t = 0.2928; df = 12; 0.7747; p = 0.7747

 

Et en français ...

 

l' Hypothèse : "La moyenne des cas des 7 derniers jours, est maintenant plus basse que cette moyenne de 7 jours observée hier."

Chance que cette hypothèse est fausse78 chances sur 100.

 

Quelle est la leçon importante?


On voit des chiffres. On se forme très vite une impression de la relation entre ces chiffres.


Il est utile d'avoir un test plus fiable que simplement notre impression, si nous recherchons la vérité.

 

Notre impression était très fausse.

Ou pour être un peu gentil ... 22 chances sur 100 qu'elle soit vraie.

 

La petite galerie des Cas

 

Les Tests

Ceci ne démontre pas comment le virus travaille (pour lui c'est tous les jours), mais plutôt les habitudes du système de santé.

 

Tests par jour, week-end et en semaine - 3 septembre

 

 

 

Total - 3 septembre

 

Ce niveau de tests (201 644 tests par million d'habitants) : est-ce assez?

 

 

 

Les Décès

 

Hier: 9897

Ce jeudi : 9898

Ceci suggère 1 décès en plus. C'est tout.

 

Et ce décès, ce mardi.  

 

Les 30 derniers jours, les décès de COVID-19 sont souvent les mardis.

 

Décès par jour de semaine - les 30 derniers jours - 3 septembre

 

 

Leur explication : -36% de décès cette semaine.

Pour nous, 1 décès, mardi.

 

Tendances clés et explications - 3 septembre

 

Je remarque que presque la moitié de leurs feuille "d' Indicateurs clés" sert à expliquer ce qui est drôle dans leurs "indicateurs clés."

 

Le reste sur les décès

 

 

Puisque nous sommes sur les décès ...

 

Voici une question pour vous.

 

Ci-dessous, les décès assignés au COVID-19 entre le 5 et 12 avril, pour les HOMMES, âgés de 85+ ans dans les 3 régions de Belgique. 

Décès 85+ ans - hommes  - 7 au 10 avril

 

Et maintenant, même présentation mais mour les FEMMES, 85+ ans, les 3 régions, les mêmes dates.

 

Sur le graphique, la question que je vous pose...

 

Décès 85+ ans - femmes  - 7 au 10 avril

 

Un indice: C'est très, très peu probable.

 

 

---------

 

Taux de Croissance 

  • Ce jour démontre un Taux de Croissance dans la transmission du virus de 1,689.
  • Ceci compare ce jour avec hier, pour voir si plus de croissance ou pas.
  • Cette valeur est au dessus de la cible, 1,000, donc, "ça pousse."
  • On est un jeudi. Les jeudis "poussent" plus que les autres jour de semaine? Oui.
  • Ce jeudi, 3 septembre, ce Taux de Croissance est-il plus haut que la moyenne de croissance des jeudis précédents? La moyenne est 1,556. Réponse: oui. Plus haut que cette moyenne.
  • Et ce jour, cette valeur est distincte de tous les autres jeudis? Non. L'hypothèse que ce jour "ça pousse plus vite" que les autres jeudis est fausse. Ceci dit avec 80 chances sur 100 que l'hypothèse est fausse.

 

 

Quels sont les plus utiles dans tout ces graphiques?

 

Celle-ci. Très simple.

 

Cas confirmés totaux - 11 jours - 3 septembre

Le jour (et ceux après) quand il n'y aura plus de nouveaux cas d'infections dus au virus SARS-CoV-2, la courbe va s'applatir. Elle ne descendra jamais, puisque chaque valeur est le total cumulé. Quand cela restera plat, ... on est bon.

 

Donc, ils peuvent dire ce qu'ils veulent ... leurs chiffres nous instruisent que les cas augmentent, même si lentement à l'instant en Belgique. Et puisque la plupart des gens sont encore à risque (pas d'anticorps dus à la maladie, ni d'immunisation par vaccin, ma conclusion de leurs "tendances" (ou des miennes) = pas beaucoup de progrès contre ce virus depuis son arrivée en fevrier.

 

 

Et en deuxième, je choisis celui-ci ...

 

Dans cette estimation de la croissance des cas d'infection par ce virus, depuis le 2 mars ici, jusqu'à ce jour même, avec une cible = 1,000 ... et bien des hauts, des bas, mais ce pays n'est pas encore guéri.

 

 

Taux de Croissance depuis 2 mars - 3 septembre

 

Pas guéri ... et plein de gens toujours à risque. 

 

Eh bien, je pense que ça pue.

Il est temps de réfléchir très sérieusement à ce que nous pourrions faire différemment.
Et je ne parle pas du gouvernement tel qu'il existe, ni des épidémiologistes, ni des virologues, ni des animateurs de télévision.


Je parle de vous.

 

Parce qu'en attendant de faire la queue pour un vaccin, ou que tout cela disparaisse vers le 1er mars, nous devons nous rappeler que ce n'est toujours pas de retour dans la bouteille. Jusqu'à présent, cela ne l'a jamais été dans sa bouteille.

 

Nous sommes confrontés à un ennemi invisible dont le nombre augmente progressivement, et qui ne se soucie pas du tout de notre survie mais seulement de la sienne. On l'invite de passer à travers les fontières de notre pays sans beaucoup d'empêchement.

 

Et au lieu de faire ce qui doit être fait, nous parlons tous d'écoles, de football, d'économie, de restaurants, de bulles, et de visites pour voir les vieux.


Ces discussions animées aident certainement à nous détourner de ce petit problème viral.

 

Not yet in the bottle

 

 

En haut de cette page, à gauche, se trouve une personne vêtue d'un équipement de protection individuelle. Quand j'ai mis ça dans l'en-tête de la page en février dernier, plusieurs personnes ont ri et ont dit que j'étais plutôt fou d'exagérer tout ce problème avec un tel uniforme.

 

Qui rit maintenant?

 

 

 

 

 

 

<<<<<<< vers l'Accueil 

 

 

 

 



03/09/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres