coronastavelot.com

coronastavelot.com

COVID-19 en Belgique - 20 août, jeudi

 

Nouveaux cas en Belgique - 20 août

 

On dirait que les cas augmentent un peu à l'instant.

 

Voici comment Sciensano voit les choses aujourd'hui.

 

Eh bi'n non. Les cas diminuent de 13%.

 

Juste à temps pour la réunion du Conseil National de Sécurité.

Indicateurs clés - 20 août 2020

 

 

Les Cas

 

 

Un petit scénario ...

Tok Tok Tok ... Clak !

 

"Ah Bonjour Chef."

 

"Bonjour. Vous avez préparé les données demandées?

 

"Oui Chef! Je termine. Prêt dans 3 minutes."

 

"Allez. Dépêchez-vous. Ils m'attendent dans la salle de présentation."

 

"Oui Chef !

 

Il tape encore une ou deux fois sur son clavier.


"Cela s'imprime maintenant."

 

"J'espère que c'est du bon travail. Je veux dire par là que vous avez omis toutes ces choses compliquées comme la dernière fois. Nous comprenons ces chiffres. Mais c'est trop compliqué pour notre public."

 

«À l'heure actuelle, notre public est nerveux et fatigué. Ils commencent à se comporter comme des adolescents. C'est donc notre travail de leur donner de bons chiffres.…"

 

(Il tient les feuilles sorties de l'imprimante devant le nez de l'autre).

 

"Est-ce que vous leur donnez de bons chiffres?!"

 

... "J'ai préparé le rapport d'aujourd'hui aussi honnêtement que possible.

C'est ce que vous voulez dire?"


(riant et regardant le plafond). "Ils n'ont pas besoin de chiffres véridiques. Ils ont besoin de bons chiffres."

«J'espère que ce que j'ai en main sont de bons chiffres. Juste?"


"Ehh,  bien sûr. Pardon. Je veux dire, Oui, Chef!"

 

(appuyé sur le bureau de l'autre, se penchant vers lui, et à voix basse. Il écrabouile un peu les feuiles).

 

"Prenez cela à cœur maintenant. A partir de maintenant; seulement de bons chiffres."

"Suis-je clair?"

 

«Oui Chef!"

 

(le Chef tourne, feuilles légèrement écrabouillées en main, sort par la porte, la claquant au passage.)

 

 

--------

 

Et ci-dessus dans leurs "Indicateurs clés", vous avez certainement "les bons chiffres."

 

Les cas sont en baisses, les décès augmentent mais sans intérêt car nous avons encore un surplus de lits pour les hospitalisation et soins intensifs, car on en a tout plein dans notre petit pays.

 

Et puisque les dossiers des décès sont incomplets depuis des mois, le public comprend que ces décès ne les concernent pas.

 

Attendez. Est-ce le début d'une autre théorie du complot?

La santé publique travaille pour mettre le public dans son sac?

 

Qui sait?

Je préfère prendre leurs propres chiffres, leurs données, et les présenter à mes quelques lecteurs ici.

Moins de 10 lecteurs par jour, mais que voulez vous. 

J'ai travaillé avec leurs chiffres ci-dessous, plus les chiffres de la population en Belgique.

Assez facile à confirmer que je ne fausse rien.

 

Alors. Ce sont de "bons chiffres?"

 

Interprétation :

    1. Ci-dessous, les 3 régions de la Belgique.
    2. Les nouveaux cas annoncés par Sciensano chaque jour, augmentent. Pas si vite que ça, mais en continus.
    3. Cette augmentation est à l'instant plus prononcée à Bruxelles. Mais Flandre et Wallonie augmentent aussi. Peut-être plus vite la Wallonie qu'en Flandre. Les jours qui vont suivre vont nous éclaircîr la dessus.
    4. Les pentes de ces lignes ou courbes sont presque parallèles. Cela signifie que tout ce qui augmente les cas dans une région, le fait probablement dans les trois.
    5. Donc, ce petit graphique représent la Belgique. Mais tant que le système de santé belge (et l'épidémiologie, la virologie, et la santé publique font partie des soins de santé) continuera à se diviser en trois parties, avec de multiples duplications et conflits, l'automne pourrait être une saison très difficile à traverser. Ajoutons la grippe (la vraie grippe: vous vous souvenez de celle-là?) et cela pourrait soudainement devenir peu amusant pour beaucoup de gens en Belgique.

 

Cas Totaux par Région - par million d\\\'habitants - 20 août

 

Je répète. Les données ci-dessus proviennent de Sciensano, pas de moi.

 

On vera bien ce que le Conseil National de Sécurité fait avec leurs "bon chiffres."

 

Sérieusement.

Comment une personne chargée de prendre une décision critique basée sur ces données, peut-elle être censée prendre la bonne décision alors que les données sont biaisées par leur présentation même?

 

 

Les Décès

 

Et oui, ça va augmenter ... et les décès seront parmis les plus jeunes cette fois-ci.

 

Voici les 60 derniers jours:

 

Décès, les 60 derniers jours - 20 août

 

Mais n'oublions pas. Comme Sciensano le disent:  "Les décès ne sont pas encore consolidés."

 

Panneau sommaire - 20 août

 

Comment pourraient-ils être consolidés avec 2692 dossiers incomplets, non réconciliés pendant les 175 derniers jours?

    • Qu'a appris la Belgique pour éviter les décès dus au COVID-19? Rien. Aucune étude publiée.
    • Qu'est-ce que la Belgique a appris à la place? Ce traitement des actes de décès est une horrible nuissance. On fera ça un autre jour.
    • Comment cela aidera-t-il à sauver des vies pendant l'automne qui s'ammène? Aucun effet positif noté jusqu'à présent.

 

"Tu ne penses pas qu'ils font de leur mieux?"

Si cela a été de leur mieux, nous sommes tous en grave difficulté.

 

 

Taux de Croissance 

Qui nous instruit que ce jeudi, 20 août 2020 est un jeudi parfaitement typique des jeudis.

CI-dessous, les cas par jour de semaine - un grand changement des mercredis au jeudis dans le nombre de cas signalés. Cela est devenu habituel; attendu.

 

Cas Totaux par jour de semaine - 20 août

 

Et ci-dessous, cette croissance réprésentée pour chaque jour de semaine, en moyenne.

Les jeudis, c'est le jour max.

Taux de Croissance - moyennes par jour de semaine - sans 20 août

 

La date de réunion du Conseil National de Sécurité est un jeudi.  Cela a été changé, pour avoir lieu aujourd'hui au lieu du début de la semaine. Aujourd'hui est un jeudi. Un jour où la croissance du virus est toujours forte. Est-ce une coïncidence?

 

Albert EInstein avait dit:

“Coincidence is God's way of staying anonymous.”

«La coïncidence est la manière de Dieu de rester anonyme.»

 

Et bien sûr, le virus ne circule pas plus chaque jeudi que le mardi.

Tous ces résultats, tous, reflètent le fonctionnement du système.

Reflètent comment ce système a été conçu pour répondre à un besoin perçu de dépistage de cette maladie virale.

 

Les méthodes de Sciensano et SPF Santé Publique varient d'un jour à l'autre. Ils ont tendance à réagir lentement aux infections virales réelles dans le monde qui nous entourre. Parce qu'ils le veulent ainsi. Cela leur donne plus de temps pour déterminer quoi et comment présenter les "bons chiffres". C'est tout.

 

J'espère que le virus ne s'offusque pas par leur méthodes de présenter ses succès avec un peu re retard.

 

 

Alors, que faire?

Si vous n'êtes pas épidémiologiste et que la seule personne que vous dirigez est vous-même et vos proches, que devez-vous faire maintenant pendant que vous vous déplacez tout au long de la journée?

 

Voici 5 principes qui sont scientifiquement soutenus. Vous les avez déjà entendus et les avez fait. Nous vous conseillons de continuer à les faire.

 

Pour émousser et éviter les résurgences de ce virus ...

 

  1. Port cohérent et correct des masques - plus la science en apprend sur la propagation des aérosols et en tant que vecteur de propagation virale, plus il devient clair que les masques, et dans certains contextes plus risqués, les visières sont également essentiels. Ils devraient être portés plus souvent, plutôt que moins souvent.
        1. Toute surface muqueuse est sensible aux infections. Cela inclut les yeux. Donc, si l'on a un accès facile à un écran facial, cela ajoute un niveau de sécurité supplémentaire. Cela rappelle également de ne pas toucher son visage avec ses mains.
  2. Éviter les foules. Si simple que ça.
  3. Distance physique - 6 pieds (1,85 mètres) ou plus. Des études récentes ont trouvé des particules virales aéroportées à 27 pieds (8 mètres) de distance de leur source, dans une pièce. Certaines particules flottent dans une pièce pendant des heures après un éternuement, une toux ou une conversation forte, des cris, des chants. 
        1. Nos nouveaux bâtiments ont été conçus à des fins autres que la santé humaine. L'échange d'air dans de nombreux nouveaux bâtiments n'est pas du tout bon. L'air est constamment recirculé d'une pièce à l'autre et d'un étage à l'autre. Ainsi, où que vous soyez et où vous le pouvez, ouvrez souvent les fenêtres (jusqu'à plusieurs fois par heure lorsque des personnes sont présentes) et ouvrez-en plusieurs pour créer un mouvement d'air. Cela emporte rapidement les gouttelettes qui transportent le virus.
  4. Éloignez-vous des endroits comme les bars et cafés, où les gens se rassemblent - dans de nombreux pays, les bars restent fermés. Idem pour manger à l'intérieur avec les clients environnants dans les restaurants et les clubs de danse.
  5. L'extérieur est toujours meilleur que l'intérieur - en particulier pour tout type de fonction.
        1. 19 fois plus de probabilité de transmission d'une personne à une autre, à l'intérieur par rapport à l'extérieur.
  6. Des choses simples comme l'hygiène des mains - cela semble vraiment simple - ce n'est pas sorcier, mais cela peut être vraiment efficace.

 

C'est entre nos mains. La dynamique de ce virus, si elle est laissée à elle-même, continuera de resurgir.

 

La seule façon de l'arrêter est de faire ce qui précède comme contre-mesures à ce virus.

Ça peut être fait.

La propagation du virus peut être contrôlée si ces mesures sont gérées correctement.

Plus important ce jour, que de se fier à un vaccin sur un horizon lointain.

 

----------

 

Le but ici n'est pas d'augmenter votre anxiété.

Pourtant, l'anxiété a parfois une fonction protectrice naturelle.

Passez en revue les 6 mesures ci-dessus.

 

Et lorsque vous vous sentez parfois un peu anxieux, c'est peut-être parce que vous êtes sur le point d'aller à l'encontre de l'une de ces mesures. Alors détrompez-vous.

C'est un bon nouvel instinct que vous apprenez. Pas une nuissance.

 

----------


Nous sommes en Belgique, mais nous sommes bien sûr inclus dans notre monde. Lorsque les vaccins deviennent disponibles, ils doivent être distribués à tous les pays et pas seulement à ceux qui peuvent en premier se payer le vaccin et l'énorme quantité de matériel nécessaire pour vacciner.

 

Nous devons adopter une approche nationale et non régionale en Belgique.

 

Mais tout aussi important, nous devons commencer à imaginer, construire et participer à une approche mondiale. Cela empêchera la rétrocession à partir d'autres pays où le processus de vaccination était inférieur aux normes.

 


Ne pensez pas à la Flandre ou à la Wallonie. Pensez au monde.

 

 

-----------

 

 

 

Et le CNS ce jour ? ...

 

Voici le résultat:

 

 

 

 

<<<<<<< vers l'Accueil 

 

 

 

 

 



20/08/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres