coronastavelot.com

coronastavelot.com

COVID-19 en Belgique - 13 août, jeudi

 

Nouvueax cas en Belgique - 13 août

 

Les cas

 

Et si j'ai bien compris leurs gribouiliages ci-dessous, encore plus de cas chez les enfants de 0 à 9 ans (flèche verte), et parmi les jeunes (flèche bleu) ...

 

Les Tests positifs par âges - 13 août

 

 

Un lien entre ces résultas et ce qui suit?

 

On dit qu'à l'extérieur, ça ne compte pas ...

 

Reste à voir.

 

Feest à Ostende - 13 août

 

BIenvenu COVID - 19  (Ostende) - 13 août

 

 

 

 

 

 

Les Décès

Hier: 9885 décès totaux; ce jour 9900. Pour nous, une augmentaation de 15 dècès.

À leur façon c'est une augmentation de 40% dans les décès d'une semaine à l'autre.

Puisque les décès sont toujours "non consolidées", impossible de dire plus ce jour.

 

 

Taux de Croissance

 

Voici une petit exposition sur la valeur du Taux de Croissance pour comparer plusieurs périodes différentes dans cette épidémie en Belgique.

 

 

Comparaisons des Taux de Croissance pendant 15 jours : les 15 derniers jours avec des précédents

 

        Interval             Taux de Cr. Moyenne                 t              dF                  p- value

 

 

30 juillet au 13 août        1,164 ± 0,556

 

que l'on compare avec ...

 

15 mai au 29 mai         1,0184±0,30318              0.8904     28                     0.3808 (NS)

 

30 mai au 13 juin         1,002 ± 0,339                   0.9635     28                     0.3435 (NS)

 

13 juin au 30 juin         0,909 ± 0,355                   1.4971     28                     0.1455 (NS)

 

1 juillet au 15 juillet     1,096 ± 0,374                   0.3930     28                     0.6973 (NS)

 

16 juillet au 29 juillet   1,189 ± 0,454                   0.1349     28                     0.8937 (NS)

 

 

Interprétation :

      • aucune de ces périodes de 15 jours avait un Taux de Croissance en moyenne, différent de celle calculé pour les 15 derniers jours. Si on est à la recherche de quand ça allait mieux, ou quand ça est devenu pire ... aucune différence dans ces périodes de 15 jours. Nous soulignons que ces valeurs ne sont pas les changements d'un jour à l'autre dans les cas signalés. C'est plutôt la croissance d'un jour au suivant dans la transmission et infectivité du virus.
      • la période du 13 juin au 30 juin (Sciensano avaient omis des données 3 jours) est celle avec la moyenne de Taux de Croissance la plus basse (0,909) et la plus différente de celle du présent (1,164 ± 0,556). Cette valeur de 0,9 est en dessous de 1, donc en principe,  pas de croissance ni de transmission du virus pendant ces 15 jours en juin.
        • pour faire le défi à cette hypothèse, un Student's t-test pour comparer ces moyennes. (C'est cela les valeur de 't' et de 'dF' ci-dessus). Passons. En bref la valeur de p = 0.1455 nous signale qu'il existe 14,6 chance sur 100 que l'idée que la croissance était différente en juin de celle des 15 derniers jours est fausse. Qui dit aussi que 85 fois sur 100 l'hypothèse est vrai et mérite notre attention. Si on cherche un moment où nous avions fait du progrès contre le virus, on vient de le découvrir : 13 au 30 juin. 
    • "En français svp ! ?"

      • regardez tous les jours depuis le début de cette épidémie en Belgique. Une à trois fois, des pics qui dépendent plus de la façon parfois bizarre pour signaler les cas que d'autres choses.
  • Taux de Croissance depuis 2 mars

     

  • La valeur moyenne pour le Taux de Croissance de tous ces jours, du 2 mars au 13 août est:
  • 1,11925±0,533864 
  • C'est au dessus de 1,0. Donc, "en gros", entre ces deux date, une croissance, transmission et infectivité du virus.
  • Nous cherchons peut-être un endroit où ça allait mieux.
  • Cela pour ce rappeler ce que la Belgique faisait à ce moment pour avoir ce bon résultat.
  • Cela pour pouvoir y retourner dans nos bulles d'une bonne taille exacte, et caetera.
  • Statistiquement, cet endroit de "bon travail" n'existe pas.
  •  
  •  

    Prenons les 15 jours du 2 mars au 16 mars. C'est "la première vague de la pandémie en Belgique." (Comme beaucoup le disent encore ... )

  •  

 

        Interval             Taux de C Moyenne               t              dF                   p- value

 

 

30 juillet au 13 août    1,164 ± 0,556

 

15 jours que l'on compare avec ceux-ci ...

 

2 mars au 16 mars   1,52916±0,716236               1.5598      28                 0.1300 (NS)

 

NS, est l'abréviation de «non significatif»           

  • Interprétation n°2 :

  • Pas de différence dans le Taux de Croissance viral d'un jour au suivant pendant ces 15 jours au début de la présence virale, et le niveau de croissance en évidence les 15 derniers jours.
    • "Donc, clairement on revis une vague d'infection qui est en faite, la deuxième, juste comme la première. Mais peut-être plus basse jusqu'à présent. Pas juste?"
    • Non. Pas juste. Tous ces résultats dès le début restent encore des hauts et des bas d'une seule épidémie.
    • Pourquoi est-ce important? Si ont décide de ressortir de ces hauts et bas, des comparaisons avec des nombres de personnes dans des "bulles" et les phase de confinement, et les décisions du Conseil National de Sécurité ... tout cela, appliqué il est vrai plus ou moins biens par chaque région et municipalité, n'a pas fait une grande différence jusqu'à. Point à la ligne. 
  • On n'a pas trouvé une différence de croissance (qui veut dire transmission et infectivité du virus) entre la période "calme" et les 15 derniers jours non plus.
  • Certains répondront par la citation souvent répétée: "Il y a des mensonges, des mensonges damnés, et puis il y a des statistiques." Ils impliquent que les statistiques vous permettent de conclure tout ce que vous voulez. Il vous suffit de choisir soigneusement vos statistiques. Un peu comme le fait Sciensano.

 

 

Regardez les résultats d'aujourd'hui. Ce graphique présente les cas par million d'habitants et par région pour les 8 derniers jours.

 

Cas Totaux par million d\\\'habitants - 13 août 2020

 

 

Certains concluront que les actions à entreprendre vont de soi. Comme résumés ci-dessous:

 

  1. Tout d'abord, nous devons construire un fossé profond rempli d'eau et de barbelés tout autour de Bruxelles.
  2. Deuxièmement, un mur doit être construit pour séparer la Flandre et Bruxelles de la Wallonie.

 

 

Les colonies de lépreux ont été construites dans le passé, d'abord en Italie, puis dans le monde entier, pour accomplir des buts similaires. Un remède ou un vaccin contre la lèpre n'existait pas. Certains diront qe ces isles étaient très efficaces pour contrôler l'épidémie de cette maladie.

Même que certains résistaient leurs emplacements et utilisations.

 

Beaucoup ont trouvé que c'était une mesure trop forte, presque inhumaine, et pensaient que la population et les personnes atteintes de la maladie n'accepteraient jamais. Pourtant, les colonies de lépreux et les îles ont vu le jour, une fois que leur efficacité est devenue évidente.

 

Leper colony

 

 

Au lieu de cela, il peut y avoir une autre conclusion avec laquelle nous devons vivre en Belgique.

 

Personne ne comprend ce que fait le virus.

Personne. Pas les experts. Pas le gouvernement tel qu'il existe actuellement. Personne. 

 

Et non, je ne dis pas que je comprends mieux que quiconque, ce que fait ce virus. Loin de là.

 

Mais je pense que la solution à cette énigme ne viendra pas de Belgique. Ni de Flandre, ni de Bruxelles, ni de Wallonie, ni du Conseil national de sécurité. Nous devons tous maintenant regarder au-delà de la Belgique.

 

Cela viendra du monde.


Tout comme le problème s'est posé et a rapidement envahi le monde, la solution a déjà commencé à envahir le monde aussi. À déjà commencé à soulanger notre pauvre monde. 

 


World Population - August 13 at 6PM

 

 

Cette pandémie semble être devenue un énorme problème. C'est un euphémisme.

Et pourtant, considérez que le nombre total de cas dénombrés jusqu'à présent, ne représente que 0,26945% de la population humaine mondiale. Pas même 1%!

 

Percent value - 13 août

 

Tout comme le virus a envahi la Belgique et en a tué beaucoup, la solution envahira la Belgique. Je ne parle même pas de vaccins, bien que ceux-ci puissent faire partie de la solution.

 

C'est une question de temps.

 

Nous venons de passer un point médian dans le monde où le nombre de personnes atteintes de cette maladie est en train de diminuer. Hier, pour chaque personne encore malade de COVID-19,  1,81 (presque 2) personnes récupérées.

 

R to A ratio (1

 

Les décès dus à cette maladie diminuent depuis le 2 mai.

 

Change in death rates since Feb 27 - August 12, 2020

 

 

Alors maintenant, il s'agit simplement de décider de ce que nous allons faire, et comment éviter de devenir fou d'ici la fin mars, quand ce sera fini.

 

Les décisions concernant les voyages et les vacances, le travail, l'horeca, les écoles et le risque d'une visite pour les soins de santé nécessaires. Ces petits problèmes sont totalement sans objet pour le virus.

 

Fin mars.

 

Et en attendant, prenez 20 minutes chaque jour, à 13 heures de Paris-Bruxelles-Madrid, pour se joindre à d'autres personnes dans notre monde, pour accepter et relever le Défis.

('The Challenge' en anglais).

 

Vous découvrirez très vite à quel point vous pouvez devenir incroyablement calme.

 

------------

 

 

Peut-être que vous voyez les choses différemment.

 

N'ayez pas peur de partager vos pensées ci-dessous.

 

 

 

<<<<<<< vers l'Accueil

 

 



13/08/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres