coronastavelot.com

coronastavelot.com

COVID-19 en Belgique - 12 août, mercredi

Nouveaux cas en Belgique - 12 août

 

 

 

Les cas

 

 

Les Décès

 

 

 

Taux de Croissance

 

NEWS 

Pour ceux qui aiment ça ...

 

NEWS - Huy fait la fête - 12 août

 

Et b'in Huy ....

 

Quoi d'autre ?

 

News - Jette - enfants en quarantaine

 

Et encore ...

 

Port de masque obligatoire à Bruxelles - 12 août

 

A Bruxelles il leur faudrait des bulles (en plastique) pour chaque personne, et pas que des masques.

 

NEWS - les chiens renifflent le COVID-19

 

Mettre les chiens au travail comme dans le temps. Une bonne idée.

 

 

Qui contrôle réellement les tests en Belgique?

À qui profitent les tests en Belgique?

Quelle est la partie Médecine, et quelle est la partie Business, les affaires comme d'habitude?

Une main lave l'autre ...

 

NEWS - qui contrôle les tests en Belgique - 12 août

 

 

 

News 1 tests and positives version 2 - 12 août

 

Ou si vous préfére les vidéos ...

 

 

 

NEWS - La rentrée des écoles - 12 août

 

A vous de décider ...

 

 

Conclusions :

  • Moins de cas nouveaux  que les mercredis précédents.
  • Résultats ce jour ne sont pas distincts de tous les autres mercredis au point de vue des tests statistiques. Vraiment un mercredi habituel.
  • 6 décès à déplorer depuis hier (9879 >> 9885) . Mais de cela, Sciensano tire une augmentation de 63% d'une semaine à la suivante.
  • Sont-ils totalement fous ou quoi?

 

 

Voici plus d'explication sur les tests et le pourcentage de tests positifs.

 

Cette métrique nous offre deux informations clés: premièrement, en tant que mesure de l'adéquation des tests par les pays; et deuxièmement pour nous aider à comprendre la propagation du virus, en conjonction avec des données sur les cas confirmés.

 

Le taux positif est un bon indicateur de la mesure dans laquelle les pays effectuent des tests car il indique le niveau des tests par rapport à la taille de l'épidémie. Pour être en mesure de surveiller et de contrôler correctement la propagation du virus, les pays où les épidémies sont plus répandues doivent effectuer davantage de tests.

 

Nous constatons d'énormes différences entre les pays:

 

Certains pays, comme l'Australie, le Danemark, la Corée du Sud et l'Uruguay ont un taux positif de moins de 1% - il faut des centaines, voire des milliers de tests pour trouver un cas dans ces pays.

 

D'autres, comme le Mexique et la Bolivie, ont des taux positifs de 20 à 50% ou même plus. Dans ces pays, un cas est trouvé pour tous les quelques tests effectués.

 

Selon les critères publiés par l'OMS en mai, un taux positif inférieur à 5% est un indicateur que l'épidémie est sous contrôle dans un pays.1

 

Étant donné que des tests limités font qu'il est probable que de nombreux cas seront manqués, le taux positif peut également nous aider à comprendre la propagation du virus. Dans les pays ayant un taux positif élevé, le nombre de cas confirmés ne représentera probablement qu'une petite fraction du nombre réel d'infections.

 

Et là où le taux positif augmente dans un pays, cela peut suggérer que le virus se propage en fait plus rapidement que la croissance observée dans les cas confirmés.

 

 

La Belgique: 3,5% positifs

L'Allemagne : 0.8% positifs

Autriche: 1.5% positifs

Luxembourg: 2.7% positifs

France: 1.7%

Royaume-Unis: 0.6%

Italie: 1.5%

Pays-Bas: 2.9%

Portugal: 1.3%

Espagne: 7.4%

 

Voici une petite carte que vous pouvez jouer avec ...

Le petit triangle au fond à gauche est asse amusant.

 

 

Les données que Sciensano ont finalement décider de cêder sont ci-dessous.

 

 

Pour commencer ...

 

Taux de reproduction par province - 12 août

Moins chaud à Anvers, mais un virus encore en pleine transmission d'une personne à l'autre dans toutes les autres province. Qui veut dire ?

Que non, ce n'est pas encore terminé.

 

 

Ensuite ...

Le graphic du débat.

Taux moyen de positivité par jour et âge - 12 août

Donc, 3,5% des tests sont positifs, mais beaucoup d'autres pays dans notre coin d'Europe, sont plus bas.

 

Juste un petit commentaire sur les aspects visuels de ce graphique. Horrible.

Les personnes âgées de 20 à 65 ans et plus, sont représentées essentiellement par la même couleur.

 

Les lignes sont les unes sur les autres. Un gribouillage de lignes totalement indiscernable. Horrible.


Il semble y avoir plusieurs pics de résultats de test positifs.

Nulle part il n'est expliqué que ceux-ci sont causés par le cumul des résultats sur une journée.

Ces jours-ci, suite à ceux sans aucune donnée fournie par Sciensano sur leurs journées "silence radio". Horrible.

 

Et c'est le mieux que leurs professionnels puissent faire? Peut-être que cela a été fait intentionnellement, car ils ont été forcés de rapporter ces résultats. Horrible.

 

Les bêtes noires personnelles sont présentées graphiquement au public belge au lieu de données utiles qui pourraient aider une personne à décider comment vivre sa journée. Horrible.

 

================================

 

Aussi, je remarque que pour les plus jeunes, 6% de tests positifs !

Les valeurs et experts mondiales disent que c'est trop haut !

 

Donc, il faut plus de tests parmis les jeunes.

Et cela sans aucun délai !

 

================================

 

Avons-nous entendu un expert dire cela? Non. Trop occupé à être rempli de fierté pour ce petit graphique idiot.

 

Cela est devenu un point de fierté pour ceux qui ont poussé Sciensano dans un coin pour que ces données soient publiées. Eh bien, félicitations !

 

La première date sur le graphique est le 25 juin. Ils ont donc gardé ces données dans un tiroir de leur bureau depuis un bon moment. Ce n'est pas SPF Santé publique, c'est XXX Santé privé et secret. 

 

----------

 

Obtenir des informations de ces gens, c'est comme arracher les dents d'un éléphant.

  • Vous grimpez d'abord sur l'éléphant.
  • Ensuite, vous redescendez pour le forceps que vous avez oublié.
  • Ensuite, vous montez à nouveau sur l'éléphant.
  • Ensuite, vous dites quelque chose de rassurant à l'éléphant.
  • Ensuite, vous dites: "Éléphant, veuillez ouvrir la bouche."
  • Ensuite, vous vous déplacez rapidement de sa tête sur son tronc,
  • Vous arrachez la dent et vous courez vite et loin. "

 

 

L'éléphant serait sans aucun doute plus coopératif que Sciensano.

 

 

Notre Monde 

Ici, sur CoronaStavelot.com, nous trouvons qu'il est très important de placer les données COVID-19 en Belgique aujourd'hui, dans une perspective plus globale.

 

Pourquoi? Car l'interprétation des données en Belgique par tout le troupeau d'experts, est complètement fou. Ils ignorent les parties les plus importantes, pour nourrir les restes au peuple. Ceci à l'aide du Journal Télévisé et les autres journaux.

 

Alors, regardons le monde et devenons beaucoup plus calmes.

 

Cela inspire quoi?

 

  • Que les décès dus au COVID-19 continuent à diminuer
  • Que ceux qui sont activement malades diminuent
  • Que pour la premier fois, ceux qui sont guéris de cette maladie dépassent en nombre ceux qui sont encore malades.
  • Que certains endroit (comme la Belgique) sont vite là pour crier "deuxième vague !"

 

 

Mais calmez-vous ! Ce ne sont pas les experts en Belgique qui vont nous sauver, mais le monde.

 

Beaucoup de bonnes choses qui se passent à travers le monde se répandront en Belgique et la sauveront.

 

Et puisque nous sommes sur ce sujet des choses globales : 

 

Vous devriez prendre 20 minutes chaque jour à 13 heures pour vous joindre à d'autres personnes dans le monde pour guérir ceux qui sont encore activement malades avec le COVID-19.

 

Cela contribuera grandement à votre calme personnel.

 

Voici comment nous procédons sur CallingCOVID.com.


Soyez là chaque jour. Le monde a besoin de votre aide. Invitez vos amis à venir aussi. Relevez ce Défi.

 

------------

 

Peut-être que vous voyez les choses différemment.

 

N'ayez pas peur de partager vos pensées ci-dessous.

 

 

 

<<<<<<< vers l'Accueil

 

 



12/08/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres