coronastavelot.com

coronastavelot.com

Connaître le virus - que disent les Pros?

Développer la clarté, et ne pas faire écho à la panique

Entre le moment des événements réels entourant une maladie et le signalement de ceux-ci dans la littérature médicale, il y a un retard compréhensible. Alors maintenant, hors de Chine, ce qui s'est passé là-bas avec COVID-19 commence à apparaître et à enseigner au monde les vérités essentielles sur ce virus.


Voici l'un de ces rapports, écrit pour les médecins et les scientifiques, et publié dans le New England Journal of Medicine (NEJM) le 28 février et mis à jour le 3 mars. "Caractéristiques cliniques de la maladie de coronavirus 2019 en Chine" par W. Guan et al. Il est très technique et n'est pas destiné au grand public.


Avec ces résultats et d'autres, Anthony Fauci, directeur de la section des allergies et des maladies infectieuses des NIH au Maryland, a rassemblé quelques points importants. Cet éditorial est à ce lien. Mais en anglais. Comme son titre l'indique dans son éditorial du NEJM, il s'agit de parcourir le passage inexploré à travers COVID-19, pour éventuellement revenir à la santé.
Il est court et compréhensible pour les non initiés médicalement, mais en anglais. J'ai cité et traduit ici trois parties de ses réflexions, basé dans sa perspective très informée.


"L'âge médian des patients était de 59 ans, avec une morbidité et une mortalité plus élevées chez les
les personnes âgées et celles qui ont des conditions de coexistence (similaires à la situation avec la grippe);
56% des patients étaient des hommes. Il convient de noter qu'il n'y a eu aucun cas chez des enfants de moins de 15 ans d'âge. Soit les enfants sont moins susceptibles d'être infectés, ce qui aurait des implications épidémiologiques importantes, soit leurs symptômes étaient si légers que leur infection a échappé à la détection, ce qui a des implications sur la taille du dénominateur des infections communautaires totales. "


"L'efficacité de la transmission de tout virus respiratoire a des implications importantes pour les stratégies de confinement et d'atténuation. L'étude actuelle indique une reproduction de base estimée
(c'est la valeur 'R0') de 2,2, ce qui signifie qu'en moyenne, chaque personne infectée transmet l'infection à deux personnes supplémentaires. Comme le notent les auteurs, tant que ce nombre ne sera pas inférieur à 1,0, il est probable que l'épidémie continuera de se propager. Rapports récents de titres élevés de virus dans l'oropharynx au début de l'évolution de la maladie suscitent des inquiétudes quant à l'augmentation de l'infectiosité pendant la période de symptômes minimes. "

 


"Li et al. Rapportent un intervalle moyen de 9,1 à 12,5 jours entre le début de la maladie et l'hospitalisation. Cette découverte d'un retard dans la progression vers une maladie grave peut nous dire quelque chose d'important sur la pathogenèse de ce nouveau virus ..."

 

Pourquoi s'embêter avec ces détails?

Comme Bruce Aylward, directeur général adjoint de l'Organisation mondiale de la santé l'a souligné dans une récente interview, trois choses sont essentielles pour battre COVID-19: (1) comprendre le virus et son comportement aussi précisément que possible. Ceci, pas seulement dans les cliniques, mais dans la population à risque; (2) vitesse de réponse. (3) développer la clarté sur ce qui sera utile et efficace, et ce qui est moins susceptible de nous y conduire. Voici un lien mon article à ce sujet, et un autre vers ma traduction française de cette interview.

 


Donc, les informations du docteur Fauci sont citées ici avec ces 3 objectifs à l'esprit. Surtout le numéro (1) ci-dessus. 

 

Une leçon sur la compassion en temps réel.

Vous pouvez penser ce que vous voulez lorsque vous voyez des enfants de plus en plus jeunes texter des SMS, à leurs amis sur un Smartphone.

Il est maintenant temps d'envoyer moins de SMS à vos chers amis sur Facebook, et plus de signaler des informations utiles, et qui peuvent être confirmées, sur les événements COVID-19 dans la communauté. Utilisez votre téléphone pour sauver une vie. Que pensez-vous de cela?

 

Et SPF santé public devrait ouvrir un lieu où vos informations peuvent être envoyées et utilisées pour faire une différence potentiellement vitale.

 

C'est dans le même esprit de partage d'informations essentielles et potentiellement vitales,

que j'ai traduit cette page en français, pour ceux un peu plus proches, que les bureaux du NEJM.

 

--------------------------

 

J'espère que le New England Journal of Medicine pourra comprendre et tolérer cette violation de propriété par l'un de ses abonnés, mais pour une bonne cause en ces temps difficiles à l'échelle mondiale.

 

<<<<<<< l'Accueil



05/03/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres