coronastavelot.com

coronastavelot.com

AstraZeneca ou pas?

(In English down below on this page).

 

Le grand public n'a pas grand-chose à dire sur la marque de vaccin contre le SRAS-CoV-2 qu'il recevra.
Ceux présentés sont ceux qui sont disponibles.


Bien sûr, on peut décider de ne pas se présenter pour être vacciné.
C'est probablement une erreur car les risques d'être vacciné avec l'un des vaccins disponibles sont bien inférieurs aux risques associés à la maladie COVID-19.

 

Mais qu'en est-il de la thrombophlébite? Plusieurs pays européens arrêtent d'utiliser le vaccin AstraZeneca. Pas la Belgique. Nous sommes des vrais dûrs.
Qu'en est-il de la thrombophlébite?

 

C'est une maladie qui arrive assez fréquemment, sans être une personne vaccinée.

C'est une maladie effrayante car elle peut être associée à un caillot qui se forme dans les grosses veines supérieures du membre inférieur. (Les veines fémorales ou iliaques). Le caillot peut se détacher et migrer vers les poumons. cela s'appelle une embolie pulmonaire. Ce n'est pas une bonne chose à avoir.

 


J'ai une image qui me reste clairement à l'esprit lorsque j'étais assistant aux infirmières il y a longtemps.

 

Une jeune femme (28 ans) est arrivée à l'urgence très anxieuse, paniquée et disant qu'elle ne pouvait plus respirer. Elle prenait néanmoins de grandes respirations fréquentes. Elle avait plusieurs choses dans son histoire, qui ont rendu un caillot plus probable. Elle ne connaissait pas la plupart de ces derniers. Elle avait un plâtre sur une jambe inférieure. Elle venait de terminer un long voyage dans lequel elle était assise pendant de nombreuses heures dans un avion. Elle était en surpoids. Elle fumait. Elle était du groupe sanguin «A». Elle prenait des contraceptifs oraux.

 


Des tests rapides aux urgences ont suggéré qu'elle avait une embolie pulmonaire. Une artériographie a été réalisée et elle a confirmé une grande "embolie de selle" bloquant ses deux artères pulmonaires. Elle a été opérée dans l'heure pour cela et a survécu.

 

Voici un petit résumé des risques de thrombophlébite. J'ai mis en évidence les éléments qui concernent cette jeune femme.

 

Risk Factors for Venous Thrombosis

Cela pourrait-il arriver chez une personne qui a été vaccinée?

Oui, bien sûr.

Cela peut également arriver chez une personne qui n'a pas été vaccinée.

 

La bonne question à poser, et à répondre également, est: quelle est l'incidence de la thrombophlébite dans la population générale?

 

Réponse: La thrombose veineuse, comprenant la thrombose veineuse profonde (TVP) et l'embolie pulmonaire (EP), survient avec une incidence d'environ 1 pour 1000 par an dans les populations adultes (1). Les taux sont légèrement plus élevés chez les hommes que chez les femmes. Environ les deux tiers des épisodes se manifestent par une TVP et un tiers par une PE avec ou sans TVP.

 

Cela, ... sans aucun vaccin.

 

  Et avec le vaccin?  

 

Sur la base des preuves disponibles, le taux réel de thrombose dans la population récemment vaccinée est d'environ 22 pour 2.000.000 (1 sur 136.000), ce qui est inférieur au taux de la population générale (présenté juste ci-dessus) et suggère qu'il n'y a pas de lien entre le fait de recevoir cette vaccination et le développement de caillots sanguins.

 

Fin de discussion. Point à la ligne. 

Sauf pour attendre plus de données, car de plus en plus de personnes se font vacciner.

Certains vont bien sûr présenter un caillot sanguin, et ce qu'ils auraient pu faire 2 jours avant d'être vaccinés.

 

-------

 

  Il reste une autre question  

 

Certains rapports semblent indiquer que le vaccin AstraZeneca est moins efficace pour prévenir l'infection par le SRAS-CoV-2 chez les personnes âgées de 65 ans et plus.

 

Hé! C'est moi! Je suppose donc que je devrais ignorer mon invitation actuelle et attendre que Pfizer ou Moderna, ou encore mieux, Johnson & Johnson me soit proposé.

 

--------

 

Maintenant, cette question a une partie problématique.

 

Les médias n'attendront évidemment pas une bonne réponse. Ils laisseront échapper toutes les informations effrayantes qui apparaîtront en premier. Ce style vend des trucs pour leurs sponsors.

 

Lorsqu'on compare l'efficacité des vaccins, il faut revenir aux essais de phase 1, 2, 3 de chaque vaccin.

 

Celles-ci se sont produites à des moments différents pour chaque vaccin dont le nom est désormais bien connu.

 

Et alors?

 

Les vaccins Pfizer et Moderna ont subi des essais d'efficacité avant l'apparition des fameuses «variantes» du virus SARS-CoV-2.

 

Le vaccin AstraZeneca est actuellement testé (au Brésil par exemple mais aussi en Europe) contre l'une des nouvelles variantes. Celui que vous entendrez peut-être mentionné est "B.1.351".

 

Et d'un tel processus, il ressort que ce vaccin est moins efficace pour ce variant que pour le virus habituelle.

"Le vaccin AstraZeneca n'est efficace qu'à 65% et encore moins (52%) dans la population âgée."

 

Alors. Ne vous faites pas vacciner avec ce vaccin. Vrai ou faux?
Faux.

 

Ce qui manque, c'est plus d'informations. Et qu'on a pas à ce jour. Triste. Tracassant. Mais vrai.


Les vaccins qui ont été développés plus tôt n'ont pas été testés contre des variantes au cours de leurs essais de phase 1, 2 et 3.

 

On peut donc dire (ou lire): «Le vaccin Pfizer est efficace de 92 à 95% contre le virus».

 

Mais contre quel virus? L '«ancien» coronavirus, ou les «nouvelles» variantes du coronavirus?

Eh bien, leurs chiffres proviennent des tests contre le coronavirus «ancien» ou habituel.

Si Pfizer se fait tester contre les variantes (et ils le font) tout à fait probable qu'il sortirait avec le même score qu'AstraZeneca.

 

C'est un point très important à comprendre!

 

C'est un peu comme demander, comment les chars utilisés pendant la première guerre mondiale ont-ils fonctionné pendant la deuxième guerre mondiale?

Je vous laisse avec cette question pour trouver la réponse.

 

Ne laissez pas une comparaison injuste vous empêcher de vous faire vacciner.


L'idée que les variantes de ce virus peuvent réussir à réduire l'efficacité de TOUS les vaccins est-elle une idée effrayante?

 

Je réponds: bien sûr.

Parlez-en avec le prochain virus que vous rencontrez et demandez-lui (ou elle) d'arrêter de faire des variantes.

 

Alors, que doit faire un vaccinné potentiel?

 

Obtenez n'importe quel vaccin actuellement offert. Cela inclut AstraZeneca.

Il y a une probabilité plus faible de risque du vaccin que de la maladie COVID-19, surtout si l'on est âgé.

 

Il protégera contre les maladies graves et mortelles, même si ceux-ci sont elles rares aussi, que chez une personne non-vaccinnée.

 

Heureusement, ce n'est pas seulement le gouvernement qui travaille sur ce problème.

 

Ce sont les vrais scientifiques.
Et si à un moment donné, ils annoncent: "Si vous avez reçu le vaccin AstraZeneca, et que vous avez plus de 65 ans, vous avez besoin de notre vaccin spécial de rappel après 6 mois (un booster)."

 

Eh bien, cela rappelle beaucoup la façon dont les enfants se font vacciner contre certaines maladies. D'abord une pîqure, puis une deuxième et parfois un troisième. Comme un pîqure pour le tétanos.
On devrait avoir un rappel tous les 5 ans.

 

Alors, quel est le problème?


Ne laissez pas ce que vous entendrez sur les nouvelles engendrer de l'anxiété.
Ne laissez pas les autres ajouter de la confusion et plus de complots.

 

Faites-vous vacciner avec le vaccin disponible.


J'y vais?


Absolument.

Si je peux me frayer un chemin à travers l'horrible processus en ligne que la Belgique a créé (surtout pour les francophones!) D'ici le 4 avril, je prends rendez-vous, et je vais aller à Malmedy et me faire vacciner pendant mon rendez-vous de 4 minutes, avec 45 minutes de retard si pas plus. À la belge.

 

C'est bien que ce n'était pas les même qui ont planifié le Jour-J.

 

 

Et après votre vaccination. Plus de masque? Pas si vite.

 

 

------  Et pour les anglophones ... ------

 

ENGLISH SPOKEN HERE

 

The general public has little to say about which brand of SARS-CoV-2 vaccine they will receive.
Those used are those that are available.


Of course, you can decide not to show up to be vaccinated.


This is probably a mistake because the risks of being vaccinated with any of the available vaccines are much lower than the risks associated with the COVID-19 disease. Especially in the elderly and those with other morbidities as you already know.

 


But what about thrombophlebitis?

Several European countries stop using the AstraZeneca vaccine. Not Belgium.
What about thrombophlebitis?

 


It is a disease that happens quite frequently, without being vaccinated.

It is a scary disease because it can be associated with a clot that forms in the large upper veins of the lower limb. (The femoral or iliac veins). The clot can break off and travel to the lungs. This is called a pulmonary embolism. It's not a good thing to have.

 

 

I have an image that clearly stays with me when I was a Nursing Assistant in the ER at GW in DC a long time ago.

A young woman (28 years old) arrived at the emergency room very anxious, panicked and saying that she could no longer breathe. She was nevertheless obviously still taking deep, frequent breaths. She had several things in her story that made a clot more likely. She did not know most of these. She had a cast on her lower leg. She had just finished a long trip in which she sat for many hours on a plane. She was overweight. She was a smoker. She had type "A" blood. She was taking oral contraceptives.

 

 

Rapid tests in the emergency room suggested she had pulmonary embolus. An arteriogram was performed which confirmed a large "saddle embolism" blocking all of one pulmonary artery and much of the other. She was operated on within an hour for this and survived.

 


Here is a small summary of the risks of thrombophlebitis. I highlighted the elements that concern this young woman.

 

Risk Factors for Venous Thrombosis

Could this happen to a person who has been vaccinated?

Yes of course.

It can also happen to a person who has not  been vaccinated.

 


The correct question to ask and also to answer is: what is the incidence of thrombophlebitis in the general population?

 


Answer: Venous thrombosis, including deep vein thrombosis (DVT) and pulmonary embolism (PE), occurs with an incidence of approximately 1 in 1000 per year in adult populations. The rates are slightly higher for men than for women. About two-thirds of episodes manifest with DVT and one-third with PE with or without DVT.

 


Those numbers, of course, ... without any vaccine.

 


And with  the vaccine?

 


Based on the available evidence, the actual rate of thrombosis in the recently vaccinated population is approximately 22 per 2,000,000 (1 in 136,000), which is lower than the rate in the general population (presented just above) and suggests that there is no link between receiving this vaccination and developing blood clots.

 


End of discussion.

Unless of course, if you're that 1 in 136,000. Just no luck.

 

------

 


There is one more question that shows up on the AstraZeneca radar screen.

 


Some reports seem to indicate that the AstraZeneca vaccine is less effective in preventing infection with SARS-CoV-2 in people aged 65 and over.


Hey wait a minute! I'm in that group! ANd here in Belgium, that's what they said I would be getting!

Yikes! Shakin' in my boots!

 

So I guess I should ignore my current invite and wait for Pfizer or Moderna to be offered to me instead.

Here, if you turn down your invite, your line just got much, much longer.

 

--------

 

Now this question has a problematic part.

The media will obviously not wait for a good response.

They will blurt out any scary information that comes up first. This style sells stuff for their sponsors.

 


When comparing the effectiveness of vaccines, it is necessary to go back to the Phase 1, 2, 3 trials of each vaccine.

 


These occurred at different times for each vaccine whose names are now well known.

 


So what?

 


The Pfizer and Moderna vaccines underwent efficacy trials before the famous “variants” of the SARS-CoV-2 virus appeared.

 


The AstraZeneca vaccine is currently being tested (in Brazil, for example, but also in Europe) against several of the new variants. The one you might hear mentioned is "B.1.351".

 


And from such a process, it appears that this AstraZeneca vaccine is less effective for this variant than for the usual virus.

 

"The AstraZeneca vaccine is only 65% ​​effective and even less (52%) effective in the elderly population."

That's what they said. Just a day or two ago.


So.

Q: Do not get vaccinated with this vaccine, especially if an old coot. True or false?
A: False.

 


What is missing is more information. And that we haven't got yet. Sad. Troublesome. But true.


The vaccines that were developed earlier were not tested against variants during their Phase 1, 2, and 3 trials. They were tested against that "good ol' boy" novel coronavirus.


We can therefore say next: "The Pfizer vaccine is 92 to 95% effective against the virus."

 

But which virus? The “old” coronavirus, or the “new” variants of the coronavirus?

Well, their numbers come from testing for the “old” or usual coronavirus.

 

If the Pfizer vaccine gets tested against the variants (and it is being so tested) quite likely it would come out with the same score as AstraZeneca. That, or pretty close.

 

This is a very important point to understand!

 

It's kind of like asking, how did the tanks used in WW1 perform in WWII?

I leave you with this question to find the answer.

 

Don't let an unfair comparison stop you from getting the vaccine.


Is the idea that variants of this virus may be successful in reducing the effectiveness of ALL vaccines a scary idea?


Yeah, I guess so.

Talk about it with the next virus you come across and ask him (or her) to stop making variants.

 


So what should a potential vaccinee do?

 

Any vaccine currently available: get 3mL in your deltoid, with a smile under your mask.

This includes AstraZeneca.

There is a lower risk from taking the vaccine than from the COVID-19 disease, especially if one is elderly.

 


It will protect against serious and fatal illnesses, although these are also rare.

 


Fortunately, it is not just the Belgian government that is working on this problem.

 


Real scientists are working on this probmel.


What if at some point they announce: "If you have received the AstraZeneca vaccine, and you are over 65, you need our special booster vaccine after 6 months."

 


Well, it's very reminiscent of how children get vaccinated against certain diseases. First a shot, then a second after a while, and sometimes a third. It's how we do tetanus prophylaxis.

 


So what's the problem?


Don't let what you say on the news cause anxiety.
Don't let others add confusion and more theoretical conspiracies.

 


Get vaccinated with the available vaccine.


Will I do this?


Absolutely.

 

If I can work my way through the horrible online process that Belgium has created (especially for French speakers!) by April 4, I'll make an appointment, and I will go to Malmedy and get vaccinated during my 4 minute appointment, after an hour or so wait time if not more. That's Belgian style. They probably won't even serve a waffle.

 

It's good that it was not the same crew who planned D-Day. My invitation would have been in German.

 

 

<<<< Home/ l'acceuil

 

 



15/03/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres