coronastavelot.com

coronastavelot.com

Au Début/ At the Start (25 Feb)


25 février 2020 (25 February)

 

Chose faites (Things done) :

F: 

  • J'ai commencé ce site
  • Communiqué avec la famille
  • Communiqué avec des pairs en médecine aux États-Unis
  • J'ai écrit quelques articles
  • Liens importants inclus
  • J'ai effectué quelques achats par Internet
  • J'ai commencé à partager via des connaissances personnelles et les médias sociaux.

 

  1. Ce site n'a pas encore son nom de domaine officiel. Ce sera en place dans quelques jours. Même pour une adresse courriel. Je mettrai des liens vers des articles spécifiques jusque-là, comme je l'ai fait aujourd'hui.
  2. J'ai partagé mes réflexions sur les projets de retrouvailles ce week-end avec mas famille (et vous).
  3. En attente (plusieurs décalages horaires).
  4. Cet article
  5. Liens vers une représentation graphique de la propagation de la maladie. Celui-ci s'appelle HealthMap.org et est très bien fait et entretenu. Le lien est pour la version française. App portable aussi disponible sur un iPhone. De nombreux rapports concernent des maladies infectieuses autres que le coronavirus, mais c'est OK. On peut choisir de quoi et comment être informer une fois inscrit(e). Il utilise d'excellents outils graphiques qui permettent de se rapprocher ou de reculer d'un emplacement. Cliquez sur un emplacement et les événements sont signalés dans une fenêtre distincte, avec détails. Pas de frais, mais vous devez vous inscrire.
  6. Acheté des gants et des masques sur Amazon.de - ils devraient arriver demain. Pourquoi acheter ces trucs? N'est-ce pas juste un peu paranoïaque? Non. L'inconnu n'est pas une excuse acceptable pour un manque de préparation. Gants - réduit un peu le lavage des mains (sourtout avec l'eau chaude, plus de dermatites). Masques: à l'heure actuelle, les experts disent que les masques ne doivent être portés que par les personnes atteintes de coronavirus. Pour éviter d'infecter les autres. Si quelqu'un monte dans le bus et vous éternue dessus, n'hésitez-pas de lui demander s'il est malade. Si oui, suggérez-lui de porter un masque. Ou, lui vendre le vôtre. En fait, et encore mieux, puisque ceux qui portent le virus avant que les symptômes n'apparaissent sont contagieux, dans n'importe quelle situation de foule, VOUS portez un masque.
  7. Par e-mail et liens intégrés - étendre les communications.

 

E: 

  • Started this site
  • Communicated with family
  • Communicated with peers in the Unites States
  • Wrote some articles
  • Included important links
  • Made some purchases by Internet
  • Began sharing via personl acquaintances and social media

 

  1. This site does not yet have its official domain name. That will be in place in a few days. Same for eMail address. I will place links to specific articles until then, as I did today.
  2. Shared my thoughts about plans for a family reunion this weekend.
  3. Pending
  4. This article
  5. Links to graphic representation of spread of disease. This one is called HealthMap.org and is very well done and maintained. Many of the reports are for infectious diseases other than coronavirus, but that's OK. It uses excellent graphic tools that allow closing in or backing out from a location. Click on a location, and events are reported in a separate window. No cost, but you have to register.
  6. Purchased gloves and masks from Amazon.de - they should arrive tomorrow. Why buy this stuff? Because the unknown is not an acceptable excuse for lack of preparedness. Gloves - cuts down a bit on handwashing. Masks: at present the experts say that masks should only be worn be those who are ill with coronavirus. To avoid infecting others. If someone gets on the bus and sneezes on you, ask them if they are sick. If so, suggest they wear a mask. Actually, and even better, since those who carry the virus before symptoms develop are contagious, in any crowd situation, YOU wear a mask.
  7. By email and embedded links - began to communicate. Perhaps you saw the one on Facebook?

 

Peut-être, au suivant >>>>>>>>>


25/02/2020
0 Poster un commentaire

Vaut mieux annuler (Better to cancel)

Un email ou deux ...

Nous étions tous prêts à partager une visite avec des membres de la famille ce week-end.

Certains arrivent de New York et d'autres de Serbie.
Un séjour partagé, calme et magnifique à Bruxelles.
Ensuite, j'ai reçu ce qui suit.
Je n'ai pas été surpris.

 

Voici ces communiqués ...

Pourquoi inclure ces messages privés ici? 

Surtout pour donner le ton, qui est d'une affaire sérieuse.

 

Français

1.

Bonjour B.,

Compte tenu de l'arrivée du coronavirus en Europe via l'Italie, nous reconsidérons notre voyage. Les organisateurs de Maastricht vont potentiellement annuler la Foire (85 000 personnes de partout dans le monde), mais, même s'ils ne le font pas, je ne suis pas sûr que cela vaille la peine d'y aller, d'autant plus que je dois subir ma deuxième opération de remplacement du genou le 11 mars.

Je voulais juste vous mettre en garde. Nous prendrons une décision demain et je vous enverrai un e-mail dès que nous le ferons. Si nous décidons de ne pas y aller, nous devrons annuler rapidement les différentes réservations. Vous êtes invités à utiliser les réservations à l'Amigo si vous le souhaitez, indépendamment de ce que nous décidons.

M.

 


1a. - ma réponse

M.,

Je pense que "reconsidérer notre voyage" est une position trop douce. Je préfère le mot; "Annuler."
Dans quelques communications par courrier électronique avec T. alors qu'elle était en Serbie, je voulais éviter de semer la peur, donc je n'ai pas abordé le sujet.
Maintenant je partage mes pensées.


Je ne suis pas un expert dans ce domaine de maladies virales.
Je trouve que les gars (et les filles) qui sont les experts sont bien loin derrière le virus avant de le ratrapper.
J'entends par là qu'ils ont toute la compréhension de ce phénomène, mais aucun outil efficace en place aujourd'hui pour arrêter la transmission.
Un exemple: ils auront un vaccin en place dans "12 à 18 mois". Oho ...

Certaines choses la virologie peut faire aujourd'hui, d'autres non.


C'est également le type de virus (zoonotique) qui mute plus rapidement que les experts ne peuvent le faire dans leurs réponses.

Ils utilisent actuellement l'informatique et les technologies de la communication pour décrire le phénomène pratiquement en temps réel.
Ils ont l'air confiants sur Youtube et le journal télévisé.
Impressionnant, mais pas un remède. Ils suivent de près et peuvent expliquer tous les résultats dans les moindres détails, mais pas les modifier, ni les prédire.

 

Et les commentaires des responsables guidant l'Union européenne incluent que "ce n'est pas le moment de paniquer". C'est quoi çà ?
Je suppose qu'ils auraient émis le même message en mai 1940 lorsque les Panzers sont arrivés à 6 heures du matin le 10 mai.
J'ai remarqué ici dans la famille de C. que ce ne sont pas des gens qui croient en la théorie des germes de la maladie. Leewenhouk, Louis Pasteur et d'autres ont un intérêt historique pour eux, mais aucun impact pratique sur le comportement. Ils se servent de leur mouchoir de pôche pour transmettre sans hésitation. Un peu comme "Typhoid Mary" quand elle partagait ses couvertures de lit avec les Indiens Américains pour leurs donner la fièvre typhoïde et reduire les cartouches nécessaires aux soldats de l'Armée. Mais, c'est famille (pas Typhoid Mary).

 

Mary_Mallon_(Typhoid_Mary)

Mary Mallon

 

Mary Mallon (23 septembre 1869 - 11 novembre 1938), également connue sous le nom de Typhoid Mary, était une cuisinière irlandaise. Elle a été la première personne aux États-Unis identifiée comme porteuse asymptomatique du pathogène associé à la fièvre typhoïde. Elle était présumée avoir infecté 51 personnes, dont trois sont décédées, au cours de sa carrière de cuisinière.  Elle a été isolée deux fois de force par les autorités de santé publique et est décédée après un total de près de trois décennies d'isolement. Ses couvertures ont bien servis.

 

OK, me revoici...

Quand je regarde des vidéos de personnel médical et autre portant des combinaisons d'isolation, des masques, etc., dans de nombreux pays, c'est comme un film mal réalisé.
Trops souvent, ils ne portent pas correctement leurs vêtements stériles et contaminent tout ce qui les entoure, y compris eux-mêmes, lorsqu'ils enlèvent ces articles, outils d'isolement.
Résultat: à Pékin, des médecins de 29 ans contractent ce virus et meurent intubés et ventilés dans une unité de soins intensifs surchargée de leur pneumonie à coronavirus.


Alors, que faire?
Comme il est dit dans le conte: "Lorsque Ours avait poussé son nez et reniflé, il savait que les choses n'étaient pas encore bonnes. Il se retourna et pénétra plus profondément dans la sécurité et le confort de sa grotte. Il se coucha aussi bas que possible, et ne parla à personne."


Je pense que c'est la meilleure stratégie. Ce n'est pas le moment de voyager. Ce n'est pas le moment de prendre contact avec d'autres personnes, dont les contacts récents sont inconnus.
Ce n'est pas le moment pour des conférences et des foules. C'est le moment de rester sur place.


J'essayais de décider si je pensais lequel de Oahu ou Connecticut / NYC serait le meilleur pour vous deux maintenant.
Les deux centres ont un débit de déplacement élevé: d'Asie et de l'Europe. Tu le sais mieux que moi. Je sélectionnerais celui avec le débit le plus bas, puis j'y resterais. Et en suite, "Le frère Ours s'est allongé le plus bas possible...."


Le moins de voyages / contacts avec les voyageurs est une pensée directrice.
Je pris un rhume encore embêtant dans un restaurant de la Saint-Valentin. J'ai commencé mon rhume le 16. En mangeant ce dîner, je n'ai entendu ni éternuement ni toux.
Dans mon cas, il s'agit d'un adénovirus et non d'un coronavirus. Les virus n'aiment pas partager les hôtes. Donc, mon rhume a un effet protecteur contre tout autres choses virales. Je suis béni.


Cela signifie que vous restez sur place, mangez à la maison et T. revient de ses voyages.

Cela signifie que vous sortez ou envoyez quelqu'un pour acheter, quelques boîtes de masques chirurgicaux avant l'épuisement aux magasins pour ces articles.
Cela signifie que T. trouve un masque quelque part dans une pharmacie et Serbie; et le porte continuellement pendant son voyage de retour.
Cela signifie que plusieurs fois dans la journée, on fait un lavage des mains de 2 minutes, sans raison apparente. J'ai commencé la semaine dernière ici à Stavelot.
Cela signifie que si elle développe de la fièvre, de la toux, un essoufflement au cours de ses 14 premiers jours de retour à la maison, un appel est placé au Centers for Disease Control (CDC) pour obtenir des instructions sur la marche à suivre. Suivez les événements sur leur site à ce lien.
Dans le Connecticut, contactez leur département de santé publique: voici un bon début:

Lauren Backman, R.N., M.H.S.

Épidémiologiste III

Lauren.Backman@ct.gov

Tél .: 860-509-7995

 

Je pense que l'annulation de Maastricht (si ce n'est pas encore fait) et cette visite à Bruxelles est plus que prudente. C'est essentiel. Demandez à Ellen de s'en occuper, et si nécessaire, je peux appeler l'Amigo si cela aide à rendre les choses plus faciles. J'ai le numéro de la réception. Faites le moi savoir. Vous êtes tous les deux experts dans la réservation, la modification et l'annulation de voyages. Pas plus de commentaire.

 

Je suis sûr que vous avez remarqué que la plupart de ceux qui succombent à cette maladie font partie de notre groupe d'âge plus avancé.


Donc, voici la chose. Maintenant je l'ai fait: semer la peur.

Au lieu de cela, je pense que c'est juste prudent. Logique et prudent, quand la prudence est la seule chose sur laquelle nous pouvons compter pour ne pas tomber malade avec ce bug.

 

Partagez cela avec T., P., L., et les chiens (moins en danger que nous).

 

Je termine en vous remerciant encore une fois pour cette offre pour notre visite annuelle. C'est aussi gentil d'offrir également notre séjour à l'Amigo pour ce week-end et les quelques jours après.

 

Je préfère décliner l'offre pour le moment.

 

B.

 

"Le frère Ours s'est allongé le plus bas possible...."

 

English

 

We were all set to visit with family members this weekend. Some arriving from New York, and others from Serbia.

A shared, calm, and beautiful stay in Brussels.

Then I received this.

I was not surprised.

 

Here are those mails ...

1.

Hello B.,

In view of the arrival of the coronavirus  to Europe via Italy, we’re reconsidering our trip. The organizers of Maastricht are potentially going to cancel the Fair (85,000 people from all around the world), but, even if they don’t, not sure it’s worth us going, particularly as I’m scheduled to have my second knee replacement operation on March 11th. 

Just wanted to put you on notice. We’ll make up our minds tomorrow, and I’ll send you an email as soon as we do. If we decide not to go, we’ll need to cancel the various reservations promptly. You are welcome to use the reservations at the Amigo if you like, regardless of what we decide.

M.

 

1a. - my reply

 

M.,


I think "reconsidering our trip" is too soft a position. I prefer the word; "cancel."
In a few email communications with T. while she was in Serbia, I wanted to avoid fear-mongering so didn't touch on the subject.
Now I will.
I am not an expert in this domain.
I find guys (and gals) who are experts, are way behind the virus.
By that I mean that they have all the understanding of this phenomenon, but no effective tools in place today to halt transmission.
One example: they will have a vaccine in place in "12 to 18 months." Certain things virology can do today, others not.
This is also the type of virus (zoonotic) that mutates faster than the experts can deal with.  
They are currently using informatics and communication technology to describe the phenomenon practically in real time.
They look confident on Youtube.
Impressive, but not a cure. They are following closely, and can explain all results in greatest detail, but not change them.
And the comments from officials guiding the Union Européen are that "this is not a time for panic."
I'm guessing they would have issued the same message in May 1940 when the Panzers rolled in at 6AM on the 10th.  
I have noticed in Christiane's family here, that these are not people who believe in the germ theory of disease. Leewenhouk, Louis Pasteur and others have historical interest for them, but no practical impact on behavior.  They are today's Typhoid Mary.
 
Mary Mallon (September 23, 1869 – November 11, 1938), also known as Typhoid Mary, was an Irish cook. She was the first person in the United States identified as an asymptomatic carrier of the pathogen associated with typhoid fever. She was presumed to have infected 51 people, three of whom died, over the course of her career as a cook. She was twice forcibly isolated by public health authorities and died after a total of nearly three decades in isolation.
 

Back on topic ...

When I watch videos of medical and other personnel donning zoot suits, masks, etc., in numerous countries, it's like a badly directed movie.
Not always but often, they are not correctly donning sterile garb, and contaminate everything in their surrounding, including themselves, when taking it all off.
Result: 29 year old doctors in Beijing are contracting this virus, and dying intubated and ventilated in an overburdened ICU, of their coronavirus pneumonia.
 
So what is one to do?
As it says in the tale: "An' Br'er Bear, He Lay Low..."
I think that that's the best strategy. This is not a time for travel. This is not a time for contact with people whose recent contacts are unknown.
This is not a time for conferences and crowds. It is a time to just stay put.
 
I was trying to decide if I thought Oahu or Connecticut/ NYC would be the best for you two.
Both centers have high throughput of travel. You know that better than I do. I would select the one with the lower throughput, then get there.
And then : "Br'er Bear, he lay low..."
The less travel/ contact with travelers possible is one guiding thought. 
I caught my still pesky cold at a restaurant Saint Valentine's Day. Started my cold the 16th. While eating that dinner, I did not hear single sneeze or cough. 
In my case, this is an adenovirus, and not a coronavirus. Viruses do not like to share hosts. So my cold has a protective effect against getting anything else.
This means that you stay put, eat at home, and T. comes back from her travels.
It means that you go out or send someone to buy, a couple of boxes of surgical masks before the stores run out, which they will soon.
It means that T. finds a mask somewhere in a pharmacy in Serbia or Albania, and wears it continuously during her trip back.
It means that several times throughout the day, one does a 2 minute hand wash, for no apparent reason. I began this last week here in Stavelot.
 
It means that if she develops any fever, cough, shortness of breath during her first 14 days back home, that a call is placed to the Centers for Disease Control (CDC) to obtain instructions on what to immediately do next. Follow events on their site at this link
In Connecticut, contact their Department of Public Health : here should be a good start:

Lauren Backman, R.N., M.H.S.

Epidemiologist III

Lauren.Backman@ct.gov

Phone:     860-509-7995  

 

I think cancelling Maastricht (if they don't) and this Brussels visit is more than prudent. It's essential. Have Ellen take care of that, and if needed, I can call the Amigo if that helps make things easier. I have the number of the front desk. Let me know. You're both expert on reserving, changing and cancelling trips.

 

I'm sure that you have noticed that most of those who succumb to this illness, are in our age group.

 

So there. Now I've done it: fear-mongering.

Instead, I think it's just prudent.

Logical and prudent, when prudence is all we can count on to not get sick with this bug.

Share this with T., P., L., and the dogs.

 

I close in saying thank you once again for this offer for our annual visit. It's also kind to offer as well, our stay at the Amigo for this weekend.

I  prefer to decline the offer at this time.

 

"An' Br'er Bear, He Lay Low."

 

B.

 

1b. An addendum

 

And a second recommendation...

 
You're second knee operation is scheduled for March 11th.
 
I would postpone that just a bit, until the magnitude of involvement with coronavirus in the USA becomes clear.
It's level of involvement with the healthcare system that's at issue here, is still an unknown.
I studied a bit about your choice of surgical team and location at the time of your first operation.
All excellent. If it is sure that all surgical and related personnel and sites will have absolutely no contact with any coronavirus care, then go for it.
If over the next 2 weeks, for whatever reasons, they and their facilities have coronavirus care added in, then postpone your surgery.
Your sore knee is not killing you.
 
When I had my TURP (prostate operation) done at Saint Vith years ago, that was where I probably picked up Clostridium difficile and became colonized with it. Horrible diarrhea only  a while later, caused by this nosocomial (hospital acquired) bug. 
Lab testing taught that this was a variety of that bug, previously unknown in Europe. I was famous again.
 
So stay away from all hospitals until things become more evident.
Recall that carriers of coronavirus are transmitting the virus to others, between 2 and 14 days before developing any symptoms.
In fact, some who are carriers, never develop symptoms. Just like what happens in cave bats, when they fly each night to the market
to poop and pee on fish in the stalls. They're not sick.
 
You decide.
Postponing an elective surgery is not cancelling.
 
B.
 
"An' Br'er Bear, He Lay Low."
 

 


25/02/2020
0 Poster un commentaire