coronastavelot.com

coronastavelot.com

The Billy Plan (Le Plan Billy) - 3 - Overview

 

CoronaSTAVELOT.com

Thanks for visiting!

To translate this page, select your

language from the dropdown menu below:

This article is written in English because we need the World to respond. Use the above translator as needed !

 

Cet article est rédigé en anglais car nous avons besoin d'une réponse globale. Utilisez le traducteur ci-dessus au besoin!

 

---------

 

 

This must be a cooperatve effort. Or there is no "Billy Plan."

 

The component parts are :

 

Overview - BP

 

 

1.) The Setting describes the need.

 

The Setting has already been presented. 

 

Today's reported cases of people positive for the SARS-CoV-2 virus in Stavelot, increased once again to 338 from 311 yesterday and 298 the day before. That rate of increase should be its own motivator to action. That has also been covered elsewhere. "Be fast. Have No Regrets.  if you need to be right before you move, you will never win."

 

2.) Sealing the borders. 

Who can enter? Who passes through?
ID bracelets identify those who belong to 4970 Stavelot.
If you know Stavelot, get a similar visual image as the city's entry control points during Laetare.
Those who must pass and enter, for to-and-from work travel for example,  must be identified as a group.

Which are still permitted, and which are not? This is a task for the team involved in this topic.
DO what works. DO it quickly.

 

Actually, the entire city borders of Stavelot represents the first set of limits. Behavior therein should be in many ways, very similar to that in "The Colony." (see below)

Sealing the borders is the only way to get control of the system.

Think of all those positive cases brought back to Belgium recently from "red zones," by thoughless travellers. We are now learning what is more important: one's health or a vacation. Many chose the wrong answer.

 

3.) NATO (l'OTAN) and the Army

What is required  in steps 4.) and 5.) of the Billy Plan will not happen if one thinks that one can do this with local resources only. This problem is in fact already much larger than just setting up for the Laetare, and sweeping up the streets afterwards. Humanitarian aid is required right now from those who address wars, natural disasters, and major epidemics. This is now a major epidemic. Providing, moving, and installing facilities and materiel is what successful armies are all about. Stavelot needs the Army.

 

4.) The Colony

Step number 5.) of the Billy Plan will quickly generate many positive results. These are people who have the virus, and can unwillingly transmit it to those who do not. To stop that chain of transmission, positive cases must and will be separated from the population. It is known that at least 70% of such transmissions of the virus happen at home. Subsequently, family members go out to transmit elsewhere: schools, universities, at work, on the bus. Those admitted to "The Colony" are not placed there for punishment for their positive SARS-CoV-2 status. People in quarantine need to be supported. These are not "camps" with names written above the entrance that still echo in our memory. The population of Stavelot loves it's public amusemuents, and is known for these. Many days do not pass on the calendar before the next feast is welcomed. "The Colony" will have its amusements: Stavelot-style. It will support its residents so they know they are cared for. SO they know that they are in the right place.

 

5.) Testing

One enters The Colony becasue one has tested postive for SARS-CoV-2. The Belgian Public Health system has set many limits on testing. Some for obvious reasons: no reagents or other materiel was the first. But those days are now behind us. And the testing philosphy that grows out of these valid concerns, today recommending testing only symptomatic individuals, is simply wrong. The populace must also understand that a negative test today or yesterday, should not be taken as a passport to then doing whatever you want. You could be positive tomorrow and bring it home to your family.

 

More will be appearing on our specific approach to testing as this Plan gets implemented.

 

The entire population of Stavelot will be tested. A laboratory in Liège that can handle 8000 tests per day has been hampered and manacled by legal debate and unthinking court decisions. Now that must end. We have already seen how the Ghlin region of Mons is moving ahead. What is Stavelot waiting for? All of Stavelot will be tested once a week, for 3 subsequent weeks. If the testing method used has a significant error rate, then all positives will be followed up with a "golden standard" test with better sensitivty and specificity. Discharge from The Colony happens only after 14 days, and a negative test on two sequential days. If someone asks you to contribute 5 or 10€ to pay for your test, reach into your pocket, and do so with a smile. Think of how many times you reached into that same pocket for 50€ to pay for a round of drinks for your friends.

 

6.) Finance, Policy and Politics

The latter of the three is mentioned only to be cautioned against. If "L'Union Fait La Force," this is not the time for division into groups as Belgium still witnesses this day. Community acceptance is essential. Communication, coherence, coordination will not manifest if that acceptance is absent. Then we can each just wait our turn for the next available hospital bed. What was not done in a timely fashion before today, is why the hospital beds are filling up as we write this. Those with expertise in finance, policy and management, and a desire to help arising in present urgency, must be present and not absent from the effort, as too often happens. WIthout their participation and contribution, the "Billy Plan" is nonexistant.

 

If the above outline has already raised many clouds of objection, questionning and perceived problems, that's good. The opportunity exists today, for you to join with others and find needed answers for all of these. It's a Challenge. Accept Defeat? Certainly not at this time when the virus has already successfully established its beach head in our city.

 

All that's missing is your signature on the contract that says you will do your part to end the epidemic in Stavelot. And you can write that contract however you like.

 

You know better than anyone else, your personal gifts that will help save this great little town.

 

----------

 

If this all sounds like several different goals, or too complicated prcedurally, let me state to be clear just one overriding goal : to break the chains of transmission of this virus.

Too much time has already been lost.

There should be NO further waiting.

 

-----------

 

Eventually Stavelot may put up another little monument, with a few words carved in grey stone:

 

 

"This is where the people of Stavelot, brought an end to the pandemic."

 

it will be placed where "The Colony" was once located.

In memory of all those who believed and took action, even when quite afraid to do so.

WIth a little luck now, they will have merited that honor.

 

-----------

 

26 October : Know when to go fast >>>>>>>>>>

 

 

<<<<<<< The Billy Plan - Index to related articles

 

 

<<<<<< Home

 

 


25/10/2020
0 Poster un commentaire

Vous allez battre ce coronavirus. You're going to beat this.

(English follows below, at the letter E : )

 

F :

Cette page apparaîtra toujours en tête des autres articles de cette catégorie.

Actuellement, ceci n'est pas un article. Il s'agit d'une page qui sert de premier lien vers des articles.

Ce sont tous des articles qui décrivent ce que je fais face à divers aspects du défi actuel.

Inévitablement, cela sera influencé par environ 25 ans de formation et de pratique chirurgicales.

 


Si vous avez déjà lu ce qui suit, cliquez sur ce lien pour accéder à la page qui renvoie facilement à des articles spécifiques.

 


Le but n'est pas de contredire les conseils d'experts que vous avez déjà obtenus.

C'est pour ajouter à ces conseils. Pour vous aider à façonner votre propre approche. Du lavage des mains (où vous êtes déjà expert) à la préparation d'une solution diluée d'eau de Javel pour décontaminer les surfaces.

 


Récemment, j'ai placé devant le public un questionnaire sur la façon dont les gens gèrent l'ambiance COVID-19 .


Bien que pas encore terminé, j'ai suffisamment de réponses pour présenter certaines questions. C'est une mauvaise habitude à prendre avant de clore un sondage. Mais j'ai trouvé des réponses inquiétantes. Pourtant, pas surprenantes. Cet espace sera donc guidé par ces réponses pour fournir des informations supplémentaires lorsque nous le pourrons.

 

 

  • Les répondants sont de tous âges.
  • Seuls 8% ne sont pas effrayés par l'actualité. 88% éprouvent une crainte et une anxiété modérées à importantes.
  • Une petite majorité (54%) pense qu'ils finiront par être positifs pour cette maladie virale.
  • Les deux tiers pensent que s'ils tombent malades, ils auront une maladie pas trop grave. Un tiers pensait que ce serait probablement grave et nécessiterait une hospitalisation. Personne ne pensait qu'elle ne serait pas malade du tout, ou asymptomatique, bien que positive.
  • 25% n'ont aucun problème avec l'isolement ou l'auto-confinement. La plupart (54%) éprouvent parfois des difficultés.
  • Suivre les directives, les limitations et les conseils du gouvernement est la voie à suivre absolue pour 83% des répondants.

 

Sans une analyse plus approfondie à ce moment, qui devrait avoir lieu après plus de 30 réponses, ces réponses suggèrent un besoin et une opportunité.

 

Sans vouloir engendrer trop d'activisme, il est clair que les personnes interrogées jusqu'à présent sont assez favorables aux conseils de leur gouvernement et acceptent ses mesures actuelles restreignant les libertés individuelles pour le bien public. À l'heure actuelle, ce gouvernement n'existe pas encore officiellement, bien qu'il fonctionne quotidiennement. Des décisions ont été prises pour limiter les signalements de localités où l'infection s'est produite, en les regroupant par les trois régions du pays. Même manque d'explication sur l'utilisation de tous les réactifs de test, dans les 6 premiers jours de COVID-19. Un manque de prépara tion semble évident. Ce pays n'est pas le seul à commencer la course bien après que le coronavirus soit bien sorti du bloc de départ.

 

Un système de triage des tests a été mis en place et existe toujours. La priorité est donnée aux tests effectués sur des personnes dont le médecin demandeur remplit sur le formulaire de demande de test qu'il s'agit d'un cas clinique, urgent. Si vous aviez besoin d'un test, que demanderiez-vous à votre médecin d'écrire?

 


Nous allons donc utiliser cet espace pour combler les lacunes au mieux à partir d'un ordinateur de bureau.

Ce sera pour partager de petites choses. Des choses qui peuvent changer les habitudes personnelles juste assez pour faire la différence. Juste assez, peut-être, pour sauver une vie.

 

 

Nous n'accepterons pas que l'obtention de COVID-19 soit une réponse majoritaire appropriée.

Tout faire pour éviter l'infection et la transmission est la voie que nous devrions tous suivre.

 

Un pourcentage important, peut-être un tiers, pense qu’à terme, ils tomberont suffisamment malades pour avoir besoin de soins hospitaliers. Ici, nous pensons qu’un mouvement dans cette direction doit être combattu avec véhémence. L'idée de protéger les ressources de santé est importante. La pensée la plus importante est de vous protéger.

 

 

Notre devise ici sera:

Je ne l'attraperai pas. Je ne le donnerai pas.

Il ne s'agira pas de recommandations pour modifier ou commenter les décisions politiques.

 

Il s'agira de faire de petites choses qui pourraient aider.


C'est désormais une priorité. La notification des changements de prévalence de cette maladie, dans le monde et localement en Belgique, aura toujours lieu. Le but de cette pratique est de ne pas se retrouver dans le noir face à où on va, et la vitesse de ce parcours. Cela conduit à plus de panique, d'accidents et de mauvaises décisions. Faire ce que votre voisin a décidé de faire n'est peut-être pas la meilleure décision. Les guerres du passé l'ont prouvé à maintes reprises.

 


Alors, commençons. Sans plus tergiverser.

Cliquez sur le lien ci-dessus pour voir nos suggestions utiles. Ceux-ci seront ajoutés quotidiennement.

 

 

 

<<<<<<< vers l'Accueil

---------------------

 

 

E : This page will always appear first at the head of other articles in this category.

If effect, this is not an article. This is a page that serves as a first to link to articles.

They are all articles that describe what I do when faced with various aspects of the present challenge.

Inevitably, that will be influenced by about 25 years of surgical training and practice.

 

If you have already read what follows, click this link to go to the page that links in an easy way, to specific articles.

 

The goal is not to contradict expert advice that you have already obtained.

It is to add to that advice. To help shape your own approach to everything from handwashing to making a dilute solution of Clorox for decontaminating surfaces.

 

Recently, I placed a questionnaire about how people are dealing with COVID-19 before the public. It is in French, as is its intended audience. 

 

Though not yet completed, I have enough answers to present some of questions. That's a bad habit to get into before closing a survey. But I found the answers disturbing. Yet, not surprising. So this space will be guided by these responses to provide answers and additional information when we can.

 

 

    • The respondants are of all ages.
    • Only 8% are not frightened by current events. 88% experience a moderate to large amount of fear and anxiety.
    • A small majority (54%) believe that they will eventually test positive for this viral illness.
    • Two-thirds believe that if they become sick, they will have a not too severe illness. One-third thought it would proabably be severe and require hospitalization. No one thought that he or she would not be sick at all, or asymptomatic, though testing positive.
    • 25% are having no problem with isolation or auto-confinement. Most (54%) find it at times difficult.
    • Following directives and limitations  and advice from the government, is the absolute right way to go for 83% of the respondents. 

 

WIthout further analysis, which should happen after more than 30 responses, these answers suggest a need and an opportunity. 

 

Without wanting to engender too much activism, it is clear that respondents so far are quite condifent in their government's advice and accept its current measures restricting individual liberties for the public good. At present, that government doesn't yet exist officially, though functioning daily. Decisions were taken to limit reports of localities where infection occured, grouping these by the three regions of the country. Same lack of explanation about using up all testing reagents in the first 6 days of COVID-19. A system of triage of tests was put in place and still exists. Priority is given to tests of individuals where the ordering physician completes on the test request form that this is clinically, an urgent case. If you needed a test, what would you ask your doctor to write in ? 

 

So we'll be using this space to fill in the gaps as best can be done from a desktop computer.

This will be to share little things. Things that may change personal habits just enough to make a difference. Just enough, perhaps, to save a life. 

 

We will not accept that getting COVID-19 is an appropriate majority response.

Doing all one can to avoid infection and transmission is the path we should all be on.

A significant percentage, perhaps a third, believe that eventually they'll just get sick enough to require hospital care. Here, we feel that a move in that direction should be fought against vehemently. The thought of protecting healthcare resources is an important one. The more important thought, is protecting you.

 

Our motto here will be : I won't get it. I won't give it.

This will not be about recommendations for sweeping policy decisions. 

It will be about doing small things that might help.

 

This is now a priority. The reporting of changes in prevalence, worldwide and locally in Belgium will still take place. The goal there is to not find oneself in the dark about where this is going and at what rate. That leads to more panic, accidents, and bad decisions. Doing what your neighbor has decided to do, may not be the best decision. Wars in the past, proved that over and over.

 

So let's get started.

Click the above link to see our useful suggestions. These will be added to on a daily basis.

 

<<<<<<<<<<  Home

 

 

 

 

 


29/03/2020
0 Poster un commentaire

Un Index des articles de cette catégorie (An Index of articles in this category)

 

 

F:  L'utilisation de masques semble être un sujet déroutant. Voici notre approche.

E:  Use of masks seems to be a confusing subject. Here's our approach.

Cliquez ici (Click this link)

 

F:  Pourquoi prendre sa température avant de tomber malade est important.

E:  Why taking your temperature before getting sick is important.

Cliquez ici (Click this link)

 

F:  Comment préparer un dilution de 1,5% d'eau de Javel pour désinfecter les surfaces.

E: How to prepare a 1.5% dilution of bleach to disinfect surfaces.

Cliquez ici (Click this link)

 

F:  Que faire avec ses chaussures? Elle peuvent rentrer le coronavirus chez vous? Oui.

E:  Can your shoes bring in a few coronaviruses to check out your house? You bet.

Cliquez ici (Click this link)

 

E:  What about all your paper money that you have to count each day? Take no risks. 

Put it in a manila envelope, and send it to us.

Cliquez ici (Click this link)

 

 

----- d'autres sources -----

 

F:   Si vous vivez avec une personne atteinte du COVID-19: Conseils de SPF Santé publique.

 

 

 

 

 

 

<<< back to the introduction/ article précédent

 

<<<<<<< vers l'Accueil/ Home 


29/03/2020
0 Poster un commentaire

The Billy Plan (Le Plan Billy) - Forum - guidelines for posting

CoronaSTAVELOT.com

Thanks for visiting!

To translate this page, select your

language from the dropdown menu below:

 

In making use of the Forum on this site to exchange information and answer questions, please observe the following: 

 

 

1. Be respectful towards other forum members.

2. Don’t be offensive, abusive or cause harassment.

3. Do not post content that is not safe, hateful, racist or vulgar.

4. External sources should always be used with proper reference that can be accessed and verified.

5. Do not reveal anyone’s identity by posting their personal informatio, unless that information has already been revealed publicly by that person on this forum.

6. Utilise common-sense rules of appropriate behavior here. This is a forum for the discussion of an important task at hand. Unrelated topics of all types will likely be quickly deleted.

7. While a translator is provided at the top of many pages, posts can be written in English or in French, the local language. 

 

Participation in the Forum requires being a Member here. If not yet a Member please sign up.

This requires entering a name or pseudonym. Select a Password so only you can write using your selected name. Enter an email address. This will be used to inform you of new information posted on the site, but nothing else. Once signed in as a Member, you decide what, if anything, you will receive.

 

----------

 

En utilisant le Forum sur ce site pour échanger des informations et répondre à des questions, veuillez respecter les points suivants:

 

1. Soyez respectueux envers les autres membres du forum.

2. Ne soyez pas offensant, abusif ou ne causez pas de harcèlement.

3. Ne publiez pas de contenu qui n'est pas sûr, haineux, raciste ou vulgaire.

4. Les sources externes doivent toujours être utilisées avec des références appropriées qui peuvent être consultées et vérifiées.

5. Ne révélez l'identité de personne en publiant ses informations personnelles, sauf si ces informations ont déjà été révélées publiquement par cette personne sur ce forum.

6. Utilisez ici les règles de bon sens du comportement approprié. Ceci est un forum pour la discussion d'une tâche importante à accomplir. Les sujets sans rapport de tous types seront probablement rapidement supprimés.

7. Bien qu'un traducteur soit fourni en haut de nombreuses pages, les articles peuvent être rédigés en anglais ou en français, la langue locale.

 

 

La participation au Forum nécessite d'être Membre ici. Si vous n'êtes pas encore Membre, veuillez vous inscrire.

Cela nécessite la saisie d'un nom ou d'un pseudonyme. Sélectionnez un mot de passe pour que vous seul puissiez écrire en utilisant le nom que vous avez inscrit. Entrez une adresse email. Celui-ci sera utilisé pour vous informer des nouvelles informations publiées sur le site, mais rien d'autre. Une fois connecté en tant que Membre, vous décidez de ce que vous recevrez, le cas échéant.

 

 

<<<<<<< The Billy Plan - Index to related articles

 

 

<<<<<< Home


25/10/2020
0 Poster un commentaire

Il est temps pour une mise à jour

 

 

Pas besoin d'en dire beaucoup sur les images qui suivent.


De toute évidence, regarder les données en arrière est toujours plus facile que de deviner où nous allons et les données dans l'avenir.

 

Source des données présentées ici: 

https://ourworldindata.org/coronavirus/country/belgium

 

Presque tout ce qui suit, ne concerne que la Belgique.

 

Belgium - New cases per day on Jan 14 2022

 

 

Impression : A l'heure actuelle, les cas se multiplient en Belgique.

 

 

 

 

Belgium - Cummulative cases on Jan 14 2022

 

 

Impression : A l'heure actuelle, les cas se multiplient en Belgique.

 

 

 

 

 

 

Belgium - New deaths per day on Jan 14 2022

 

 

Impression : À l'heure actuelle, bien que les cas continuent d'augmenter, les décès signalés par jour dus au COVID-19 diminuent clairement bien qu'ils soient toujours présents.

 

Et alors?

Eh bien, le gouvernement impose très peu de restrictions à ceux qui sont morts.

 

Il se concentre plutôt sur ceux qui sont encore en vie.

 

 

 

 

 

Belgium - Total vaccinations on Jan 14 2022

 

 

Impression : Les personnes vaccinées représentent une grande majorité de la population. Pourtant, pas toute cette population. Et plutôt que de voir les vaccinations continuer à augmenter en ligne droite, les vaccinations ont atteint un plateau depuis fin juillet. Le fait que la majorité ait été vaccinée, par rapport aux cas quotidiens actuels, suggère que le niveau actuel de vaccination n'a pas diminué le taux d'augmentation des nouveaux cas. Si l'on dépend uniquement de la vaccination pour mettre fin à la pandémie en Belgique, alors le taux présent de vaccination n'est pas suffisant. (Ou les vaccins perdent en efficacité, alors que les vaccinés se sentent suffisamment protégés. Cela contribue au laxisme vis-à-vis des méthodes barrières).

 

 

 

 

Belgium - Tests per 1000 people on Jan 14 2022

 

 

Impression : Pour trouver ceux qui sont infectés par le SRAS-CoV-2 et qui le transmettent potentiellement à d'autres, il existe des tests disponibles et qui devraient être effectués, et sont en cours. Avec une plus grande disponibilité, le nombre de tests (ici par 1000 personnes) continuent d'augmenter. Mais est-ce suffisant ? Ce niveau de test devrait-il être encore plus élevé ?

 

 

 

 

--------

 

 

Les tests positifs reflètent, mais ne définissent pas, le nombre réel d'individus infectés dans la société.

 

Cela a toujours été vrai depuis le début de cette pandémie. Ce sera vrai dans toute épidémie en tant que principe déterminant de l'épidémiologie.

 

Certains sont malades et non testés. Certains n'ont jamais été "malades" (jamais symptomatiques), mais infectés et potentiellement (probablement) transmettant le virus à d'autres.

 

Les experts ont développé des modèles pour comparer scientifiquement le nombre de cas quotidiens signalés et le nombre probable de cas réellement infectés dans la société. Voici, pour la Belgique, les cas confirmés, et 4 modèles experts différents qui proposent le nombre réellement infecté au même moment.

 

Belgium - Confirmed and Predicted Cases on Jan 14 2022

 

 

Impression : 1. Les modèles prédictifs identifient les pics ou "vagues" de cas traversant la Belgique dans cette pandémie. 2. En général, les modèles suggèrent qu'à tout moment, les cas réels sont largement plus nombreux (de 2 à 6 fois) que les cas signalés réellement identifiés. Cette différence représente l'impulsion derrière l'idée que "ce n'est pas encore fini".

 

Les personnes non vaccinées, infectées, sont présentes dans la société.

Avec un masque sur leur nez, on ne peut qu'espérer.

 

Deux choses ressortent clairement de ce graphique : les quatre modèles conviennent que les véritables infections dépassent de loin le nombre de cas confirmés. Mais les modèles ne sont pas d'accord sur l'ampleur et la façon dont les infections ont changé au fil du temps.

 

 

------

 

 

Pour ceux qui aiment comparer ce que fait la Belgique par rapport à d'autres pays, dans la gestion de la réponse à la pandémie, voici une façon d'aborder le sujet. Comparez les cas confirmés quotidiens et les tests quotidiens par million d'habitants. Cela ressemble à ceci :

 

Belgium - Daily Tests vs

 

 

Voici une aide sur l'interprétation de ces données graphiques.

 

Impression: 

Ci-dessus, ce diagramme de dispersion offre une autre façon de voir l'étendue des tests par rapport à l'ampleur de l'épidémie dans différents pays.

 

Ce graphique montre le nombre quotidien de tests (axe vertical) par rapport au nombre quotidien de nouveaux cas confirmés (axe horizontal), tous deux par million de personnes.

 

En regardant vers le bas à gauche sur le graphique, nous voyons certains pays effectuer dix ou cent fois moins de tests que d'autres pays avec un nombre similaire de nouveaux cas confirmés.

 

A l'inverse, en regardant vers la droite et plus haut, on voit certains pays trouver dix ou cent fois plus de cas que d'autres sur un nombre similaire de tests.

 

Lorsque le nombre de cas confirmés est élevé par rapport à l'étendue des tests (vers le bas à gauche), cela suggère qu'il n'y a peut-être pas suffisamment de tests effectués pour surveiller correctement l'épidémie. Dans ces pays, le nombre réel d'infections peut être bien supérieur au nombre de cas confirmés.

 

Et l'inverse bien sûr vers le haut et à droit sur ce graphique.

 

 

 

Et pour mieux comprendre la place de plusiers pays dans ce bilan de tests et de cas confirmés, voici une petite vidéo que j'ai préparée pour aider à voir quels pays en sont où en comparaison avec la Belgique.

 

 

 

 

 

 

 

Reprenons le premier graphique présenté.

 

Belgium - New cases per day on Jan 14 2022

 

 

Impression:

1.) Regardez les pics ou "vagues" dans le passé. Ils ont tous mis un peu de temps à descendre. Les données actuelles pour les cas quotidiens confirmés ne semblent pas avoir trouvé, le 14 janvier 2022, ce tournant.

 

 

2.) Combien d'experts dans le passé ont exprimé l'opinion lorsque la Belgique était au milieu d'une des "vagues" précédentes, qu'une "vague" beaucoup plus importante était certainement à prévoir ?

Pas beaucoup.  Vivre dans l'incertitude peut être encore plus difficile pour les experts qui doivent parler, que pour la foule qui peut se taire.

 

  • Peut-être n'ont-ils pas voulu effrayer tout le monde. (Même si cette technique est utilisée quotidiennement sur le Journal Télévisé. "Si ça saigne ça mène.  On montrera ça d'abord à l'ouverture de l'émission". )

 

  • Ou peut-être ne connaissaient-ils pas mieux l'avenir que ma tante Philomène qui n'est pas épidémiologiste. Et compte tenu des principes de gestion mis en pratique par le gouvernement belge dans le passé, faut-il s'étonner de la situation actuelle ? Non.

 

  • Après tout. Ces actions s'appuyaient sur la copie la plus fidèle possible, et dans un délai généralement (mais pas toujours) raisonnable, des décisions prises dans de nombreux autres pays plus grands, ou avec des initiatives plus fortes et plus rapides, que la Belgique. 

 

 

3.) Y a-t-il des pays de l'Union européenne qui ont réussi de manière constante et inébranlable à mettre ce virus à genoux ? Non.

 

Certains semblaient très forts à certains moments, puis prenaient invariablement une autre raclée de la part de cet adversaire très coriace.

 

La Belgique et les autres sont une famille, que l'on aime les autres frères, sœurs et cousins portant le même nom de famille "européen" ou non.

Le soutient et la solidarité: essentiel.  Fini les petites compétitions et les jalousies.

 

 

----------

 

 

Parfois, le Moyen Âge et ses années de peste ne semblent pas être aussi éloignés qu'il y a quelques années à peine.

 

 

Blind Leading the Blind - Peter Breughel the Elder (a Belgian)

 

 

 

Donc, ces données nous ont clairement appris que nous testons plus.

 

Plus de gens sont vaccinés.

 

Et pourtant, les nouveaux cas par jour n'ont jamais été aussi élevés en Belgique.

 

"Oui mais ..."

 

Peut-être devrions-nous accepter que dans son dernier costume pour la fête et déguisement d'Omicron, ce petit virus nous a tous déjoués ?

 

Manque-t-il quelque chose dans tout cela et dans toutes ces données ?

 

 

Oui, une politique claire, concise et inébranlable sur comment, où, et pendant combien de temps, les personnes dont les tests sont positifs doivent être séparées des autres membres de la société.

 

Vous devriez relire cette phrase pour voir si elle vous fait peur ou non.

 

 

Si l'on résume rapidement ces exigences dans le terme "confinement" ou le terme plus doux "quarantaine", c'est peut-être un mauvais choix de mots.

 

Des mots vite résistés par ceux qui les entendent.

Des mots auquels résistent ceux qui portent des souvenirs qui leur ont été donnés basés dans un passé de plus en plus lointain.

 

Au lieu de cela, je me penche vers des mots qui résonnent avec "salut".

 

Voltaire écrit dans Candide : « Un petit mal pour un grand bien ».

Même que dans le même esprit, je préfère : Une courte privation de liberté pour assurer son retour définitif pour soi, et pour toute la société.

 

Et par ça, peut-être au plus vite s'éloigner des sentiments quotidiens actuellement souvent repris dans : "J'en ai marre..."

 

 

--------

 

 

La plupart trouvent que c'est un sujet désagréable et trop compliqué à étudier et à mettre en place.

 

Juste pas très amusant du tout, et pas dans nos traditions. (Même qu'au Laetare, les entrées de la ville sont fermées et contrôlées pour une autre raison.)

 

C'est vrai. Ce n'est pas très amusant du tout, alors que nous devrions tous être activement impliqués dans la préparation des Kermesses et du Laetare.

 

On nous suggère d'apprendre à vivre avec notre petit ami grossier, le SARS-CoV-2, qui devient juste une gêne et un désagrément quotidien.  Trouvons le positif là-dedans. Comme c'est agréable que de s'inquiéter de mourir de ce visiteur inattendu à notre porte semble être une occupation de plus en plus lointaine dans nos pensées.

 

"Patience et longueur de temps ..."

 

 

Dommage. Suivons celui devant nous comme dans le tableau ci-dessus.

 

 

 

 

Masklike

Et restez bien approvisionné avec ceux-ci.

 

 

 

 

 

 

 

<<<< Home

 

 

 

 

 

 

 

 

 


16/01/2022
0 Poster un commentaire